Belle journée, ça.

 

C’est cool quand même, la blogo PMA. C’est farci de névrosées, un peu, quand même.

C’est un monde où, quand tu t’étonnes de ne pas t’être mis une seule fois la tête dans le four les jours précédents le J1, y’a plein de nénettes qui te somment d’aller faire un test pipi immédiatement.

 

J’apprécie, parce que j’ai même plus besoin d’être plusieurs dans ma tête et de me poser des questions existentielles sur les pingouins ou le riz.

 

On atteint à nous toutes des niveaux de superstition et de recherche de symptômes dépassant très largement les stupides histoires de chats noirs ou de seins qui tirent.

 

Aujourd’hui, comme prévu, j’ai trouvé dans ma culotte les premières traces douteuses, mais c’est pas grave parce que je n’ai pas eu envie une seule fois de me tuer pendue et noyée dans un accident de voiture et que je peux vous parler de l’intérieur de ma culotte sale comme je le ferais de la météo de demain.

 

Cette journée de supposé J1 aurait pu être du coup vachement sympa si je ne m’étais pas retrouvée coincée dans une conversation de JSPMJP (Je Sais Pas, Mais Je Parle).

Parti d’un rien, la conversation féminine a échoué sur la pilule qui fait du mal au corps mais c’est toujours mieux qu’avoir plein de gamins.

Je me suis permise d’intervenir pour faire remarquer qu’il y a encore mieux: ne pas pouvoir en faire des gamins, et rester 15 ans à essayer sans y parvenir.

Le message n’est pas vraiment passé, ça a conduit à une envolée de clichés de JSP tous plus cons les uns que les autres:

La part du psychologique, le « je connais une femme que la gynéco lui avait fait TOUS les examens (en un an de temps, on est pas tous égaux devant l’attente des examens et des résultats, on dirait) et lui avait dit que c’était dans la tête et voilà t-y pas que 6 mois après elle était engrossée ».

Le fait que je commence à m’agacer et à dire que c’était de grosses conneries culpabilisantes (et que comme par hasard, tout le monde la connaissait, cette pute dont elle parlait) n’a pas calmé les ardeurs de ces pros de la PMA.

Et vas-y que l’autre JSP fait remarquer qu’en Amérique du Sud (elle en revient), y’a pas ces histoires de psychologique et que tout le monde fait tout plein de mômes sans se poser de questions.

 

J’aperçois le sommet de l’ignorance et du déni, là, caché derrière cette blouse blanche.

 

Je crois que je vais le faire, ce coming out. Je vais faire des formations PMA inopinées. Je vais sortir des schémas et construire la machine à baffes qu’on voit dans les sous-doués.

 

Belle journée, ça.

 

 

 

Publicités

36 commentaires

  1. Je viens de me faire mal en m’auto-frappant le front à la lecture de ton article… (névrosée vous avez dit, névrosée??) Soit dit en passant, j’préfère être une névrosée qu’une crétine de JSPMJP.
    Elles sont quand même balèzes tes copines / collègues (j’ai pas tout suivi). Le pire c’est que certaines personnes soit disant médicalement éduquées véhiculent aussi ces conneries de « c’est dans la tête ». pfffff…
    Désolée pour la culotte sale. Il te reste encore le mythe des règles anniversaires :-s
    Bisous

    J'aime

  2. D’emblée, j’achète la machine à baffes
    J’la veux, j’la veux, j’la veux !!!!!!!
    Et je suis certaine que l’achat serait vite rentabilisé 😀

    Petite citation que j’aime très fort :
    Chaque année il y a de plus en plus de cons, mais cette année, je crois que les cons de l’année prochaine sont déjà là.
    Elle n’est pas de moi, mais elle aurait pu l’être. si si…

    J'aime

  3. Ahahah eh ouais, voilà pourquoi j’ai ouvert un blog wordpress : pour me sentir moins seule dans mes névroses pré-J1 !!
    Et ces satanés JSPMJP… Z’en ont pas marre de raconter de la marde ???! Mais ces conversations font partie de la joie d’être une PMette hein! 😀

    J'aime

  4. Je suis pas sûre que ce soit une bonne idée le coming out, parce qu’elle ne vont pas changer malgré tout ce que tu pourras dire, et tu vas vivre un enfer avec leur réflexions. ‘Tain ça m’a gonflé rien que de les lire ces préjugés à la con.
    Je te plains!

    J'aime

    1. Je pense de plus en plus à le faire, ce coming out.
      Au moins parce que la JSP de l’Amérique du Sud est étudiante médecine. Elle est adorable, intelligente, drôle, chaleureuse, tout ce que tu veux…
      Mais pour ses futurs patients, je crois qu’il faut que je parle.

      J'aime

      1. C’est pas faux. Mais je ne sais pas si on peut faire changer les gens d’avis la dessus en fait. Parfois j’ai l’impression qu’ils font semblant quand ils savent, mais ça ne les empêche pas de le penser encore.

        J'aime

  5. Lol tu me fais rire la Chouette avec tous tes sigles : MCPT, JPMJP et j’en passe 🙂 si tu fais ton coming out auprès de tes collègues tu leur apprendra les sigles de la PMA.
    Sinon on est des PMettes optimistes pour les autres mais t’as raison sûrement un peu névrosées !

    J'aime

    1. Mais moi aussi quand il y a un test en prévision pour les autres, je trouve que quand même, les hirondelles sont nombreuses cette année et que ça peut être qu’un signe (quoi d’autre, d’ailleurs??).

      J'aime

  6. Ah ces foutus préjugés à la noix! Je n’arrêtais pas d’entendre ça de la part de ma belle-sœur (ma préférée) et un jour je lui ai dit « mes douleurs dûes à mon endométriose sont imaginaires peut-être » et depuis ça va beaucoup mieux car je n’entends plus ces propos de sa bouche et ça fait un bien fou!

    J'aime

  7. Elle fout les jetons, ton image…
    Sérieux, j’espère qu’on fout pas autant les jetons aux gens, quand même… Pis c’est pas parce qu’on est névrosée qu’on se trimballe avec des couteaux, si ? (enfin, en vrai, moi j’ai toujours un couteau dans mon sac, mais c’est parce que je suis plus dans la psychose que dans la névrose).
    Sinon, félicitation pour ton nouveau blog : je vais ENFIN pouvoir te retrouver facilement sans avoir à passer par des chemins détournés. Pour fêter ça, et si tu changeais de gens avec qui causer IRL ? Regarde, nous on est là, et puis on est sympa !

    J'aime

    1. Nan mais laisse tomber! C’est tout plein de pollution mais ils pondent comme des lapins. Vas-y direct!
      Ou encore mieux, tape toi un type qui fait de la flûte péruvienne dans le métro. Ça t’économisera un billet d’avion.

      J'aime

  8. Je pensais que dans le monde médical il y avait un peu plus de savoir penser quand même. Je les vois bien dire « faut arrêter avec votre leucémie Mr c’est dans votre tête! » « Une péritonite? Qu’elle arrête de se focaliser dessus et ça passera tout seul ». Pfffff.

    Moi aussi la machine à baffe me fait rêver et je me propose pour t’aider au dépôt de brevet. COMME CA DOIT SOULAGER!!!!!!!

    Désolée pour ton fond de culotte… Promis, dès que la machine sera prête, la première connasse sur notre liste, ça sera dame nature…

    Plein de bisous la chouette

    J'aime

  9. Tu as remarqué comme l’infertilité, c’est de dernier degré de gravité médicale? Avant, y’a le rhume de mémé, l’ongle incarné de tata Jeannette, la calvitie de tonton Lucien, la cystite de ma voisine… l’OATS c’est comme la coqueluche, suffit de prendre l’air pour se soigner! Sur ce, je vais militer pour le remboursement des vacances pour tous les couples infertiles!

    J'aime

  10. Quid des infertilités inexpliquées?…L’incompatibilité, c’est dans ta tête, peut être? Et la connerie, elle est pas dans ta tête aussi? Je suis dans un milieu scientifique mais pas complètement médical (la recherche médicale, quoi, les « looseurs » de la médecine dans les séries…) et les gens sont plutôt curieux..Mais pas trop malsains et certaines ne m’ont dit qu’une fois « c’est dans la tête, faut pas y penser, blabla.. » mais pas 2 (j’avais pas la machine à baffe, mais le regard qui tue….).

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s