Opération Grosse Honte (2)

 

Il y a quelques années, j’habitais un quartier populaire de Paris.

A l’époque, il était pas très côté, chose qui a changé, il parait, maintenant c’est un peu bobo sur les bords.

Mais bref.

 

C’était multiculturel et assez pauvre, c’était chouette la plupart du temps. Et puis on avait l’habitude de voir toujours les mêmes têtes, y compris celles des sdf du quartier.

On les connaissait bien, à force. Y’avait l’indien de la superette et le petit barbu, par exemple. Quand on les croisait on échangeait un bonjour et un croissant (pas avec le petit barbu qui était alcoolo au dernier degré et qui préférait une pièce ou deux pour une bouteille de vin qui fait voir la vie en rose)

 

Un soir, je rentrais seule du travail. Il faisait nuit et il pleuvait à verse. En sortant du métro j’ai vite dégainé mon parapluie, et au bout de quelques mètres je l’ai vu.

Un homme assez jeune, noir (ça compte pour la suite!), à moitié allongé sous une porte cochère.

Je ne le connaissais pas, je me suis dit qu’il devait être dans le coin depuis peu, que c’est moche tout ça et que j’allais regagner un petit nid douillet. 

 

J’ai eu envie de lui faire un petit signe (c’est marrant d’ailleurs, j’ai jamais eu peur dans ce petit coin pourris de Paris, personne ne m’emmerdait jamais), et je me suis approchée en toussotant pour le réveiller.

 

Et puis je lui ai tendu un euro genre avec un euro tu te protèges de la pluie si tu le tiens fermement et que tu vises bien les gouttes.

 

Et là, il s’est passé un drôle de truc. Dans le noir, j’ai vu ses yeux s’ouvrir. Il m’a regardé, il a regardé ma pièce, il m’a regardé, il a regardé ma pièce, et encore un aller retour visage-pièce.

Et d’un seul coup j’ai vu son sourire tout blanc dans la nuit.

En fait, un peu plus qu’un sourire vu qu’il a carrément explosé de rire. Il s’étouffait presque.

Je suis un peu longue à la détente, donc il m’a bien fallut 2 secondes avant de réaliser qu’il était surement pas dans le besoin et qu’il attendait peut être des potes tout en se protégeant de la flotte.

Aujourd’hui, j’aurais peut être rit avec lui; mais je suis partie précipitamment, et même à 50 m de lui je l’entendais encore rire de tous ses poumons.

Le bon côté des choses, c’est qu’il a une anecdote qu’il va pouvoir raconter encore dans 30 ans…

 

ps: la photo n’est pas anodine, à vue de nez elle a été prise à quelques dizaines de mètres de l’endroit où j’ai cru mourir de honte.

 

 

Publicités

72 commentaires

  1. Ah ben on l’a vécu ton anecdote, de l’autre côté, pas avec l’euro mais le langage comme si tu parlais à quelqu’un dont la langue maternelle n’est pas le français… Alors que bon, le blanc qui est norvégien, c’est pas sa langue maternelle, mais on lui parle normalement… Arf, tu regardes trop les médias toi 😉
    Et je reconnais, on se marre encore… C’était pas méchant, c’est clair… Au moins tu égayes les soirées entre potes de ce gars !

    J'aime

    1. Re, ça me fait penser aussi au bouquin que j’avais mis sur le blog « tu sais que t’es noir quand…. », ça fait partie des anecdotes et vécus cités. T’es pas originale, je suis sûre que tu peux mieux faire 😉

      J'aime

      1. C’est pas parce qu’il était noir que j’ai cru que cetait un SDF! C’était sa position!
        j’ai dit que c’était important pour la suite à cause de ses dents hyper blanches qui m’ont sautées à la figure quand il a éclaté de rire ^^n
        Noir et SDF, je vois pas de lien logique, perso…

        J'aime

        1. Ah, j’avais pas compris, lol.
          Ah c’est pour ça que t’as précisé, j’avais pas compris, des’.
          Bon, dans notre cas en revanche, c’était pour cela… Y’en a qui vois le lien, jtassure, des anecdotes on en a quelques unes…
          Tinkiet’, bises

          J'aime

          1. Je pense que je me suis mal exprimée et que t’as du interpréter aussi à travers le prisme de ton expérience.. J’avoue que quand j’ai compris ce que tu voulais dire, mes joues m’ont un peu brûlées ^^

            J'aime

            1. Oh merde, je disais rien de mal contre toi. J’espère que t’as pas interprété cela comme ça, tu fais bien de me le dire en tout cas. On se connait Chouette, je sais quand même. C’est sur que j’y ai retrouvé un vécu de notre réalité qui avait un autre sens, désolé… Et en fait, ça arrive plus souvent que tu ne penses, les votes traduisent réellement ce que l’on vit de temps à autre, aussi impensable que cela puisse paraitre. Bref, j’avais bien compris qu’il n’y avait pas de mal, c’est pour cela que je le disait d’ailleurs. Désolé la miss, va mettre de l’eau sur tes joues, elles n’avaient pas à chauffer.

              J'aime

              1. Certaine aussi. Tu crois qu’elle a eu un pet foireux qu’on la voit plus ?
                Ou alors elle est partie rejoindre mi-couple dans l’ascenseur 😀
                Fous ta cagoule Milette !!!!!!

                J'aime

    1. Mais non, pas généreuse. Juste rentrer dans ton petit chez toi bien sec et tomber sur un mec qui reste tout seul dehors sous la pluie… Enfin, ça devait lui plaire, à ce con.
      Si ça se trouve, dès qu’il pleut il sort de son 200m² de Neuilly pour aller s’étaler sous une porte du 19ème…

      J'aime

  2. Ben, moi je la trouve très jolie cette honte car elle part d’une bonne intention. Je crois que tu t’en serais voulue si tu n’avais pas eu ce geste généreux, et ça aurait été une honte bien moins jolie. ❤

    J'aime

  3. La Chouette, tu viens de m’arracher un sourire, c’est fort !!!
    L’essentiel, c’est que tu partais d’une bonne intention.
    J’imagine trop la scène, le rire à retardement du gars et toi qui n’a pas du comprendre du premier coup.
    Au final, tu lui as lancé ta pièce avant de partir en te cachant ?
    Je retiens quand même que t’es vraiment chouette de venir en aide au SDF.
    Faut vraiment que je vienne plus souvent en mettant déjà ton lien sur mon blog à jour.

    J'aime

  4. Effectivement c’est de la grosse honte mais j’avoue que je préfère la première.
    A lire les commentaires j’ai compris des trucs du post suivant mais par contre l’ascenseur reste un mystère…

    J'aime

  5. Non mais comment tu fais pour toujours me faire marrer? Genre pas juste sourire, mais rire bien franchement? Pourtant, je suis difficile en humour… Peu d’humoristes arrivent à me faire rire. Toi, t’es trop forte !! T’as jamais pensé à one woman show? Genre, un trio, avec Pépette et Miliette? Comme Mimi Mathy et ses consoeurs en leur temps…
    En tout cas, ta honte m’est déjà arrivée… J’avais complètement occulté !! J’étais ado. Un espèce de lépreux faisait toujours le pied de gru devant le Macdo. J’étais persuadée qu’il était SDF. Un jour, timidement, je me suis approchée de lui pour lui tendre une piécette mais ça l’a pas fait rire du tout du tout lui !! Il m’a engueulé en me disant qu’il faisait pas la manche… Oups !! On ne m’y reprendra plus !!

    J'aime

    1. One woman show version PMA, pas sûr que ça attire du monde 😀 (mais merci pour le compliment!)
      C’est arrivé à ma soeur aussi, comme elle était pas sûre que le monsieur barbus qui tenait son chapeau était bien en train de faire la manche, elle lui a jeté la pièce en courant (elle devait avoir 12 ans).
      Après elle s’est cachée derrière un mur pour regarder… ben le petit monsieur avait l’air ahuri en regardant dans son chapeau!

      J'aime

  6. Moi je trouve que c’est une belle honte, car quand même, s’il était allongé, il était facile de faire semblant de ne pas le voir et de rentrer au sec chez toi. Après on est d’accord, de où on se vautre sous une porte cochère quand il pleut? Il est peut être narcoleptique?! Va savoir, ça expliquerait tout ^^La Chouette n’est peut être pas mère Théresa, mais quand bien même, sous toutes ces plumes y’a un gros coeur qui bat ❤ des bisettes 🙂

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s