C’est le début du début

 

Aujourd’hui, c’est J1. J’ai rarement été aussi heureuse un J1. J’ai jamais été heureuse un J1 en fait. Même avant les essais, je ne me souviens pas avoir regardé le PQ en me disant un truc du genre: « oh, super! Quelle bonne nouvelle, j’ai vraiment de la chance! Pour encore mieux démarrer cette journée je vais m’écraser le petit orteil sur le pied du lit! »

 

Figurez vous qu’en plus, ces trois derniers cycles ont été presque parfaits: 35, 32 et aujourd’hui 29 jours. Comme si mon corps savait.

Et cerise sur la cup: trois cycles et pas une seule fois envie de me jeter sous un bus. Pas le moindre de soupçon de la queue d’un syndrôme pré-menstruel.

Vous allez me prendre pour une folle mais on est entre folles, alors allons-y: 3 mois, c’est au jour près mon arrivée sur wordpress. Voilà. CQFD.  J’ai découvert un médicament révolutionnaire. Il suffit d’avoir un site avec une bulle de bande dessinée qui clignote chaque jour en orange, et la faim dans le monde disparaîtra. Et la guerre. Et ma capacité de réflexion.

 

Bref, j’en revient à mon J1 QUE J’AI MÊME PAS MAL. Je l’attendais avec fébrilité. J’ai même emporté en we mon puregon au cas-où. Cette boite est si petite et a pourtant déjà vu tant de frigos… Je lui faisais un p’tit bisou le soir avant d’aller me coucher. J’ai même pensé à un joli nom à lui donner mais je trouvais que « Purgia » avait un petit côté laxatif déplaisant.

 

Donc aujourd’hui (je vous ai dit que c’était mon J1?), je me suis mise à danser sur la choré de Saturday Night Fever en voyant les premiers tous petits filaments de sang dans une bonne vieille glaire bien gluante.

Je suis allée bosser et J’étais tellement concentrée sur la réunion que, surprenant un silence un peu plus long que d’hab, j’ai commencé à ramasser mes affaires pour me lever. Une vingtaine de paire d’yeux m’ont regardé faire. Quelqu’un a toussoté.

 

Après cette réunion (c’était quoi le sujet, déjà?), je me suis précipitée dirigée vers les toilettes pour vérifier l’avancée des travaux de boucherie. Ça démarrait doucement alors, super détendue et maître de moi, j’ai essayé de taper le n° de la gentille secrétaire de Doc. Au bout de la cinquième fois à le retaper (trop sensibles ces smartphones, au moindre tremblement incontrôlable ils inscrivent trois fois le même chiffre), j’ai eu la dame. 

Manque de bol, Doc est en train de faire un golf au bloc, donc il ne peut pas me donner l’info. Mais elle calcule rapidement et m’informe que le premier contrôle devrait se faire samedi et que les injections seront sûrement débutées demain. Elle me dit que le doc me rappellera après le 18ème trou ses interventions.

 

J’ai donc continué mes petites affaires tranquillement, certaine que les deux haut-parleurs gigawatt branchés au téléphone me permettront de ne rien louper. Quand j’ai eu un appel vers 17h, j’ai kické salué chaleureusement la vieille peau pleurnicharde dame qui me parlait… avant de constater que c’était pas l’appel que j’attendais.

 

Qu’importe, en tenant le portable suffisamment près de mes yeux les deux heures qui ont suivi, je n’ai pu louper aucun appel. D’ailleurs, je n’ai eu aucun appel.

Ce connard de Doc a peut-être fêté sa victoire au golf en se payant une pute pour la soirée oublié, ce qui n’est pas si grave. Demain matin, j’aurais tout mon temps pour écrire une lettre anonyme de menace de mort rappeler afin de connaître la marche à suivre.

 

FIV U, me voilà!

Publicités

81 commentaires

    1. Et un J1 siouplé !!!!!
      Allez, prépare tes bagages pour le voyage. Bon je ne t’attends pas hein, sinon je vais me retrouver avec des boules de pétanque à la place des ovaires, et une fatigue qui ne me permettra plus de me lever le matin 😀
      Mais je t’attends dans le train. Je réserve plusieurs sièges dans le wagon, histoire qu’on soit toutes ensemble.
      En route pour la réussite !!!!!!!!!!!!!

      J'aime

  1. Pour la peine je fais un copier-coller. Si tu comprends pas pourquoi, t’as qu’à suivre les conversations sur tes articles. Pas le temps de me justifier, c’est bientôt l’amour est dans le pré 😀
    Et un J1 siouplé !!!!!
    Allez, prépare tes bagages pour le voyage. Bon je ne t’attends pas hein, sinon je vais me retrouver avec des boules de pétanque à la place des ovaires, et une fatigue qui ne me permettra plus de me lever le matin 😀
    Mais je t’attends dans le train. Je réserve plusieurs sièges dans le wagon, histoire qu’on soit toutes ensemble.
    En route pour la réussite !!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  2. Ben dis donc, avec Miliette on te suit à la culotte, notre J1 était hier ^^Coïncidence?!
    Le J1 avant fiv est toujours le début d’une grande aventure, tout devient possible, ça n’est pas un cycle « in the wind » (jai envie de te dire qu’il sera in the noze, mais tu serais capable d’imaginer une gestation nasale – ce que je te déconseille fermement même si c’est très original). Bref, joyeux J1 La Chouette, ça y est… ENFIN!!!

    J'aime

  3. Mais non, ton doc se repose au chalet 😉, comme moi, et ne peut donc être rejoint (sauf que moi, je vais dans un café pour me connecter à la civilisation, car ni wifi ni cellulaire au chalet… 🎉🎉 )
    Bon J1 (ça fait bizarre de dire ça, non? Si c’était dans le monde « normal », on me regarderai drôlement…)

    J'aime

  4. Allez, zou !!!!! La FIV U, ce sera fingers in the nose comme dit plus haut !! C’est tellement rempli de promesses un J1 de FIV… Surtout qu’elle va être unique !! Je te dirais presque de profiter du coup. 😉
    Sinon, pas de nouvelle de Tiger Woods? Bises.

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s