On n’est pas que des cobayes

.

Bon,ben je me suis encore foirée (et l’appareil à écho de Doc aussi), J1 c’était pas hier ni aujourd’hui. Si ça continue à traîner je vais accoucher fin août, moi.

Quand je pense qu’il y a deux ans et plus, j’étais inquiète à l’idée de tomber enceinte alors que c’était « pas le moment ». J’ai porté implants puis anneaux. Et avant ça encore, j’ai testé comme toute jeune adulte la pilule et les capotes. Je suis chagrine à l’idée de ne pas pouvoir essayer le DIU si naissance il y a. Si naissance il n’y a pas aussi d’ailleurs.

Comme ça, là, je me vois mal prendre une PUTAIN DE CONTRACEPTION alors que Pouêt a atteint le point ultime de l’évolution en portant notre contraception sur lui. Dans son calbut, pour être plus précise. Je crois que sa prostate fabrique du spermicide ou une sorte de gaz moutarde nouvelle génération.

Et même quand il n’était plus question de contraception, ne vous inquiétez pas que je me suis sortie les doigts. Dès C6, en fait. Au J1 de C6 j’ai tellement chialé sous la douche que j’ai pas eu besoin d’ouvrir le robinet pour me rincer.

Alors je me suis dit que j’allais prendre les choses en main. Et comme j’étais assez naïve pour penser que c’était chez moi que ça devait clocher, c’est moi que j’ai prise en main.

– Test d’ovulation qui fonctionnaient jamais. Tu sais même pas quand tu dois pisser sur le baton exactement (pas le matin au réveil en tout cas). Tu sais pas combien de temps tu dois attendre. Tu sais pas si la barre est assez foncée pour prouver quoi que ce soit. Et quand ça devient plus clair, tu sais que t’as loupé le coche. Ou pas! Parce que la semaine d’après ça recommence à foncer (je faisais des tests aléatoires). En plus, y’a des nénettes sur créti qui prétendent que dans certains cas ça fait aussi test de grossesse, donc quand ça recommence à foncer sans raison, tu peux te taper un bon gros psychotage en prime. Statistique: 100% d’échec

– Allumage de monsieur avec plusieurs jours de préméditation. Du genre il est en formation dans une autre région, mais quand il va rentrer ça sera pas encore le moment. Si on fait crac crac à son retour on risque de rater le coche, alors je vais lui dire que j’ai mes règles comme ça il va pas vouloir, et dès que c’est bon, il va me sauter dessus. Sauf qu’on prévoit pas toujours la bronchite. Ou alors à imaginer que je pourrais lui raconter que je me suis faite draguer par une femme (vu que c’est un homme basique, ça va l’exciter!!!). Ou avoir brutalement envie de faire la poussière de la table basse devant lui, et en string parce que j’ai trèèèès chaud… Statistique: 50% d’échec

– L’huile d’onagre, d’après crétissimo, c’est un peu le fluide miracle qui transforme ton utérus en super héros de l’ovulation et de la fécondation. Ça donne des glaires de compèt qui accompagneront gentiment les spermatos jusqu’au Graal. Ça régule les cycles un truc de malade. Résultat après 60 jours de prise: glaires absentes (désert aride jamais vu), cycles pourris et longs comme un discours présidentiel de la nouvelle année. Je crois que les spermatozoïdes ont surtout été invités à s’installer dans un coin pour prendre le café, pendant que mes ovaires tentaient vainement de se débarrasser de l’onagre qui leur collait aux trompes. Statistique: 150% d’échec au bas mot.

– Le gel lubrifiant spécial essais bébé (Préseed). Alors ça c’est une arnaque de taille. Ça te coûte une blinde le tube (sur internet) avec une pipette à se fourrer dans la minette pour injecter au plus près du col le fluide qui imitera la plus belle glaire que tu aies jamais fabriquée. De la glaire de jeune fille. Une sorte de tapis rouge pour les bestioles. Limite elle fournissait en même temps les costumes et les cravates. Et les petits fanions à planter dans l’ovule. A mettre 1/2 heure avant le rapport.

Alors déjà, j’ai toujours pas compris comment on faisait. On se donne rdv quelques heures avant? « Chérie, à 12h15, je commencerai à te pénétrer ». On calcule le temps moyen des préliminaires en fonction du jour, du mois, et du niveau de fatigue de monsieur? On commence et on s’arrête en plein milieu pour annoncer qu’on doit aller se refaire une p’tite beauté?

Ensuite, au niveau des sensations, moi je dit non. Tu peux t’injecter jusqu’à 3 g. Mais déjà avec 1 g c’est Chambery dans ton vagin (des km de glisse, skis inutiles) ou alors une piscine olympique. N’oublie pas de filer à ton monsieur le bonnet et les lunettes, voire un tuba pour éviter la noyade. Effet « t’es sûre que j’y suis ma chérie? » garanti. Alors si l’amoureux est super motivé, il peut insister jusqu’à ce que ça sèche ou que ça prenne feu. Ou jusqu’à ce que tout ait débordé sur les cuisses. Pardon à la Reine pour ces détails mais il faut crier la vérité! Statistique: 100% d’échec pour avoir un rapport ne serait ce qu’un tout petit peu satisfaisant, déjà. Ou qui arrive au bout. Au bout pour monsieur, évidemment, parce que madame se sera endormie ou aura allumé TF1 depuis longtemps.

.

Voilà, je crois que j’ai fait le tour des trucs à la con que j’ai essayé. Mais je suis sûre que vous en avez tentés d’autres avant d’avoir la douloureuse révélation de votre infertilité. Nom du produit et compte rendu bienvenu pour faire le grand dictionnaire du foutage de gueule.

Publicités

125 commentaires

  1. Ah oui t’en as fait des tests consommateurs dis donc! T’aurais dû te faire rémunérer pour tout ça!
    Moi j’ai fait les tests d’ovulation. Le conceptio. Et l’analyse de la glaire aussi, pour prévoir l’ovulation, c’est assez folklo ça.

    J'aime

  2. Ahhhhh preseed… Quelle belle invention…. C’est tellement tue l’amour ce truc qu’ils devraient le vendre comme contraceptif…
    J’avais pris des compléments alimentaires aussi je crois que c’était du maca c’était censé booster la fertilité (et la libido ce qui en Pma n’est pas un mal).
    Bon bah pas très concluant non plus…

    J'aime

  3. Les litres de St Yorre pour améliorer un terrain trop « acide » dixit un Hüner de 2010 = pas bon la St Yorre, j’avais envie de vomir tout le temps
    La poire à lavement + solution de bicarbonate de sodium (même but que la St Yorre mais en plus vénèr) = des bruits hyper bizarres et à part des mycoses (rapport à la douche vaginale) j’ai pas attrappé de bébé.

    J'aime

  4. Test d’ovulation systématiquement positifs vers J18-20 (ouais suis un peu tardive comme ovulatrice…)
    Huile d’onagre (bioléine du labo n*utergia) à ne prendre QUE en début de cycle jusqu’au test d’ovu +
    Le poirier…
    6 mois de Betase*len + 1 mois de concept*io homme (et une sacré amêlioration du spermo à la clé, hasard?)
    Complément Ergy-Nat*al du labo Nuter*gia pour moi
    La gynéco avait filé de l’homéopatie en // de la stim FIV mais on n’a pas eu l’occas de tester parce qu’un put*** de miracle a frappé à la porte de mon utérus…
    J’ai aussi tenté l’acupuncture, j’ai même allumé un cierge un jour de grand désespoir…
    Je pense aussi que la fameuse HSG a nettoyé un truc chez moi (ça devait être poussiéreux après 26 années innocupé aussi…)
    J’ai gavé monsieur avec des fruits rouges, des noix, de l’huile de colza bio… Des anti oxydants quoi. (si j’avais su qu’il suffisait de lui faire avaler des tomates…)
    Et puis j’ai fait une fausse couche (« ça marche mieux après » : bah c’est sur que ça peut pas être pire hein d’une certaine manière…)
    Enfin bon, voilà quoi… Tout ce qui me passait par la main…
    Et surtout, surtout, on a fait du poney comme des dingues entre J10 et J25 histoire d’arriver à l’ovu avec un stock tout frais et de ne pas louper le coche, on a arrêté le truc du « tous les deux jours et trois jours d’abstinence avant les spermos » et les spermos se sont améliorés et on a eu deux grossesses spontannées (dont une FC à 10SA) malgré un spermo initial de chiotte qui nous envoyait direct en FIV ICSI (le genre à 99% de térato, IAM>2, test migration survie pourri, tous morts au bout de 4h, des sz qui tournent rond qd ils arrivent à se bouger le flagelle…)
    Bref, c’est pas une science exacte tout ça mais faut dire que ça occupe, ça donne l’occas d’avoir l’impression d’agir, et si ça fait pas de bien, ça fait pas de mal hein… (sauf peut être le fameux gel pourrave…)

    J'aime

      1. Non pas 99% de morts, 99% d’atypiques (avec la classif ou la norme c’est 70%). On nous a toujours dit qu’ils n’étaient pas fécondants mais bon…
        Après 6 mois de betaselen + 1 mois de conceptio H (je pense que le conceptio n’a pas eu le temps de jouer du coup), l’OATS s’est transformé en tératospermie avec 97% ald de 99% soit 3x plus de normaux en % et ça sur une quantité initiale nettement augmentée (x10), et ils survivaient au moins 12 à 24h pour la plupart et ils restaient mobiles plus longtemps. C’était quasi dans les normes. Du coup, on pensait même pouvoir tenter les IAC mais le Dr a dit non à cause des 97% de terato persistant.
        Pas de changement autre dans nos vies (on était déjà non fumeurs et on ne buvait déjà pas d’alcool fort, enfin sauf un mojito de tps en tps, faut pas déconner hein… Et puis vin, bière…)
        Je ne sais pas si c’est le hasard, mais en tout cas, après deux ans avec 0 grossesse, il y en a eu deux, dont une en C4 post FC, alors que les docs nous disaient que c’était pas la peine de croire au miracle de nouveau et qu’on n’allait pas attendre après la fc. Test positif à 3 semaines du début du protocole fiv icsi.
        Pour info, 26 ans pour moi, 28 pour lui. La FC reste inexpliquée, arrêt cardiaque, surement une anomalie génétique.
        On a peut être juste eu du bol. J’aimerais bien donner la recette…
        En tout cas, je crois vraiment que de faire « travailler » l’usine à nageurs de Mr a été bénéfique ainsi que les compléments. Ce ne sont que mes convictions personnelles.
        florencepeslier@gmail.com si tu veux plus de détails, n’hésite pas.
        Bon courage et bonne chance pour ton parcours La chouette! Je croise!

        J'aime

          1. Pas de souci. Par contre, DPA imminente donc ne t’inquiète pas si je ne te réponds pas tout de suite, c’est que je démoule le mini pouce… Mais je ne t’oublie pas!

            J'aime

        1. Ah et j’ai oublié la vichy célestins pour tenter d’améliorer la glaire cervicale pas tjs au top et le naturopathe magnétiseur soit disant magique… Et ma mère avait été voir une voyante connue dans son coin qui a dit en voyant notre photo et sans avoir aucune info sur nous et sans que ma mère ne pose aucune question, en demandant juste ce qu’elle voyait pour nous : « ils font construire une maison en ce moment, il y a de l’eau à coté de chez eux, ils essaient de faire un bébé mais c’est dur, très dur. Est-ce qu’elle a déjà cru être enceinte? Parce que je vois une FC, je crois que c’est du futur et pas du passé, je crois qu’elle sera enceinte au déménagement et qu’elle va faire une FC, mais surtout il faudra bien lui dire qu’ensuite ça va marcher, ça marchera vite et sans médecin » ensuite elle a parlé d’autres trucs.
          TOUT s’est avéré vrai, ma mère ne m’a raconté ça que bien après… Moi, la cartésienne, ça me trou le c**’… Bon ceci dit, ça m’aurait servi à rien de savoir tout ça avant que ça n’arrive. Mais quand même…

          J'aime

  5. J’ai essayé la MACA, l’eau de Vichy, les compléments amimentaires hors de prix, des mixtures d’herbes chinoises, l’acupuncteur hors de prix soit disant infaillible, l’huile essantielle de je sais plus quoi (Nard ?) en massage sur le plexus solaire, le preseed. Je suis même allé voir un « rééqulibrateur d’energie ». Qui a surtout rééqulibré mon porte-feuille. J’était la victime potentielle idéale pour n’importe quel charlatan. Maintenant je fait comme la reine, juste la PMA, comme grosse arnaque.

    J'aime

  6. De mon côté j ai remplacé la pilule par l acide folique, pour commencer, ensuite la courbe de Température pendant 4 mois, puis l homéopathie en granules (3 ou 4 sortes différentes, avec prise à J3 l autre J7, J21, quelque chose comme ça), puis tests d ovulation (alors que je sais très bien quand j ovule avec mes ptits symptômes!)…. Tout ça pour avoir un spermogramme à zéro! Franchement, 10 ans que je bouffais des hormones pour RIEN! Au moins la contraception ne sera plus un pb pour moi!!!

    J'aime

  7. Tests d’ovu, courbe de température, homeo, osteo, acupuncture pour ma petite collec’ ! Et aucun miracle avec quoi que ce soit. Par contre le cycle de pause et les Vacances ça a marché, je suis la honte des pmettes avec ça!

    J'aime

  8. Je découvre un monde nouveau… Heureusement que j’ai passé un certain stade (C54 pour être exacte) et que je ne crois plus au père Noël sinon je serais déjà sur eBay.us à chercher tous ces remèdes miracles ! J’ai essayé les tests d’ovu de cette pouffe de Claire, ça m’a coûté une blinde pour rien puisque je pensais qu’on ovule à j14, donc je commençais à j11. gygy m’a expliqué que j’ovule plutôt à j9… Aujourd’hui j’ai abandonné le marketing et m’en remets au spirituel : le pranayama au yoga en pensant bien fort à mon utérus, les prières et les cierges.. Interdit de rire. Et la Fiv aussi.

    J'aime

  9. J’ai tout testé sur ta liste PLUS:
    – les jambes en l’air post câlin (câlin dans une position facilitant la remontée des licornes of course)
    – les câlins tous les 2 (la recommandation officielle), 1 (pour cause térato) ou 3 (pour cause concentration bofbof) jours. L’esprit scientifique me perdra…
    – la combinaison proseed + cup (on en revient tjs là) post câlin. Paraissait (selon doctim@rde) que ça permettrait aux licornes de vivre plus longtemps

    et même le DIU cuivre, les 5 années ayant précédées le début des essais.

    J'aime

  10. J’ai rien testé du tout moi, on s’est aperçu assez vite qu’il n’y avait pas d’ovulation. Du coup, on faisait du sexe pour le sexe et pas pour autre chose. Je pense que ca a sauvé notre vie sexuelle. Ah si, pour le premier cycle (celui ou on pensait que j’ovulais), Brad mettait un point d’honneur à ce que j’ai un bel orgasme et après le rapport, il m’intimait l’ordre de rester allongée 20 mn avec un coussin sous les fesses. Il a lu ça sur le net, il paraît (a l’époque, il était à fond et moi moins hein).

    J'aime

  11. Le Maca, les herbes chinoises de mon acupunctrice (dégueulasses, matin, midi et soir), le poirier, les vacances, les escapades d’un week-end, les fruits et légumes… Jamais de tests d’ovulation car on n’a jamais voulu « se forcer », même si je détecte toujours plus ou moins le moment de mon ovulation et qu’on essaye quand même de ne pas la louper dans la mesure du possible… Enfin, le résultat est toujours le même : les « trucs » pour booster la fertilité ne marchent que pour les fertiles…

    J'aime

  12. Huile d’onagre : très, très beau résultats chez moi, si si! Enfin… surtout sur mes cheveux hein (alors qu’à la base j’en ai déjà plein qui bouclent tout seuls). Et sinon, pour ajouter un nouvel élément à la liste, j’ai tenté la kinésiologie aussi : j’ai dessiné toute ma famille, mes collègues, mes animaux à plumes, à poils et à écailles (tant qu’à faire), j’ai coupé tous nos liens karmiques, et j’ai répété au moins 15.318 fois « dans la solitude, je me sens blé au vent »… 3 ou 4 séances avant le transfert, négatif évidemment, c’est la kinésio que j’ai laissée seule avec sa solitude et son blé en lui mettant un vent!

    J'aime

  13. nan mais comment j’ai kiffé ton article !!!!!!!!!!!!! Je suis morte de rire, et tous les collègues masculins de mon bureau qui me demandent « mais pourquoi tu ris ? », non, poulet, non, tu ne peux pas comprendre…

    J'aime

  14. Hahaha tu m’as bien fait rire, et les commentaire aussi ! Je n’ai rien testé de tout ça, n’ayant jamais eu d’ovulation de ma vie en dehors de celles sous ovitrelle/décapeptyl en PMA. Donc j’ai bien économisé mon temps et mon énergie apparemment. Bises

    J'aime

  15. Moi bien sûr j’ai tenter le poirier, on a pris tous les deux du concept*o (et laissé une bonne partie de ce qui aurait pu devenir un beau PEL) , j’ai tenté aussi l’homéopathie, l’ostéopathe, l’acu (je vais d’ailleurs en refaire parce que « rien » faire ça me stress trop), plusieurs cierges. Je ne sais plus combien de voeux.
    Pour les test d’ovu au début j’avais essayé des pas chers (vendu par 100 sur le net) et apres le drilling j’ai pris ceux de claire qui coûtent une blinde…

    J'aime

      1. Bah en tout cas les claire j’arrivais enfin à les faire virer positif (mais ça c’était plus du au drilling qu’à la marque) et puis pour interpreter c’est facile un rond blanc pas d’ovu un smiley en avant pour le poney!!!

        J'aime

  16. Franchement, y’a quoi devenir barjo avec ces histoires de reproduction… Moi, j’ai testé, of course, les tests d’ovu de cette pouffe de Claire (achetés sur Am*zon) (du coup, ils m’envoient régulièrement des mails quand y’a des offres sur des tests d’ovulation) (sympa…), mais aussi l’ostéopathe à 60 boules la séance et la psy à 50 euros le quart d’heure puisque c’était censé être dans ma tête.
    Et pendant les deux stimulations simples qu’on a eu, j’ai eu la chance de coucher avec un mec qui répétait à ses spermatos : « tous à droite, tous à droite » et après, fallait que je me couche sur le côté droit. Dieu merci, le Hühner fut une catastrophe, on est passé aux IAC, c’était beaucoup plus simple… !

    J'aime

  17. J’adore ton post, et les commentaires m’ont bien fait marrer (et en ce moment, arriver à me faire me bidonner, c’est chaud boudin)
    – en premier (=quand j’étais naïve) l’appli Fertilit*y Fri*end avec l’abonnement, qui calcule les jours féconds, prédit les J1, fait les courbes de température et surtout te fait un scoring de chance de grossesse sur ton cycle, à partir d’algorithme supers pointus toussa toussa. Bon, même si j’ai eu des 85% de chance de grossesse, autant dire que je l’ai jamais eu, mon +
    – preseed (je l’avais presque oublié avant de lire les commentaires, ça date, c’est vrai que c’était HYPER glamorous !), poirier, chandelle, oreillers et autres réjouissance post-coïtales (genre à orientation du côté de l’ovu, des fois que ça aide les petits warriors à trouver le chemin…)
    – la maca et le tribulus terrestris (pour l’homme aussi, y’a pas de raison)
    – l’erg*y nat*al et concepti*o (mais pas en même temps, hein)
    – l’eau minérale rosé*e de la rein*e / mo*nt rouco*us pour ne pas surcharger les reins et le foie avec des minéraux en période de stim
    – les tests ovulations en tout genre (ceux de Claire avec la tête de bonhomme qui clignote -quand elle veut- et aussi les classiques bandelettes)
    – l’acupuncteur (qui n’est pas trop « pour » les fiv et refuse carrément de piquer en période de stim..)
    – les cierges, prières, tablette de vœux, les ventres de bouddha, et ceux des copines enceintes
    – le magnétiseur (qui dit « bug » au lieu de « mug »)
    – la tisane de sauge et l’extrait de pépins de pamplemousse (on ne contrarie pas un magnétiseur, surtout quand il confond les ovaires et les ovules…)
    – le reiki (creepy, je VAIS tomber enceinte d’ici l’été. Bref, on vient de passer la toussaint et toujours rien)
    – le feng shui (Métal à l’ouest dans l’appart, on est au TOP. Mais comment on fait quand ma direction pour la famille c’est l’Est et que celle de l’Homme c’est le Nord Ouest ? faut qu’on révise le Kama Sutra pour trouver LA position-clé…)
    – la psychologue (et ça, je continue, même si c’est pas remboursé, paraît que pour que ça marche, faut la payer, sa thérapie, et tant pis si le livret A fond comme neige au soleil)
    – en phase folliculaire, le tricot et toute sortes d’activités féminines préposées bonnes pour la production d’œstrogènes (ouais, j’suis un peu crédule (qui a dit « tendance désespérée » ?))
    – l’auto-hypnose (3-2-1, se détendre, on se comprend)
    – l’ostéopathe (le normal mais aussi le spécial, avec… toucher intra-foufoune, ouaisssssssssss)

    En me relisant, je me rends compte que j’en ai fait des trucs totalement désespérés. La PMA, ça rend doucement dingue.

    J'aime

      1. Rah!
        Ah ben, justement, je me demandais comment j’allais occuper ma « journée-reprise-du-boulot-post-FIV-foireuse » et comme en plus, ça fait un moment que je pense à migrer sous wordpress.. Merci lach0uette, you made my day ! 🙂

        J'aime

  18. ca fait du bien de se marrer.

    alors j’ai aussi testé l’ostéo par voie interne… les deux voies…
    je ne l’ai pas crié sur les toits, j’avais un peu honte…
    c’était très douloureux, je ne pouvais par marcher trop pendant 2 jours après.
    C’était pour faciliter les échanges et libérer mes ligaments utérins.
    Il me tirait l’uterus… je riais de douleurs….

    J’en ai chier, un mal de chien c’était pour la dernière fiv pour me donner toute les chances. Même résultat que les précédentes….

    Apparemment durant cette période, l’endométriose a été canalisée c’était déjà ça.

    C’était super hard, une fois par semaine pendant 6 semaines ou même plus. Il m’avait été conseillé par plusieurs personnes….

    De toute les façons moi j’ai fait chuter les stats de tout le monde. Jamais une accroche de quoi que ce soit….

    mais comme on est en procédure d’adoption c’est sur autre bêtise « bientôt quand on y pensera plus un bébé arrivera », alors lol j’ai encore cette chance là….

    J'aime

      1. A peu près oui… voilà 😦 après je sais qu’à la suite des accouchements compliques pour remettre le coccyx ça se faisait donc hum .. J’ai tenté en souffrant pour je me disais la bonne cause.
        Maintenant je dirais plus tout qu’on me laisse tranquille avec tout ça ..

        J'aime

  19. Courbes de température, test d’ovulation, acide folique, maca, huile d’onagre, EPO (Evening Primrose Oil), huile de foie de morue,Vichy, le coussin et poirier, omega 3, levure de bière, jus de raisin et jus d’ananas (l’un avant l’ovulation et l’autre après,je ne sais plus dans quel ordre), acupuncture, les vacancres, le massage tout court, massage tuina et ostéopathe juste pour voir si dysfonctionnements quelconques,et maintenant psy pour tenter de lâcher prise…
    stim simple gyneco de ville pendant un an puis PMA.. et toujours rien !!!
    Là j’essaye un nouvel acupuncteur qui me propose de mettre une bouillote chaude sur mon ventre pour « sentir et accompagner l’ovule », en me disant que le pouls de ma tête est déconnecté du pouls de mon bas du corps..
    J’aime bien le principe de la médecine chinoise de traiter le corps comme un ensemble, plutôt comme des morceaux à soigner séparément, mais j’avoue être fortement dubitative sur cette théorie.. Et à la fois je me dis « c’est n’importe quoi « et à la fois, « on sait jamais et si ça marchait », vu que j’ai l’impression d’avoir tout essayé autrement..
    La PMA rend crédule on dirait.. 😦

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s