Histoire d’oeil

.

Ce week end, je bossais (encore). Je crois que ça a été mon pire we de travail depuis que je travaille.

Y’a d’abord eu le samedi avec les urgences qui se sont enchaînées toute la matinée, le logiciel qui bugguait et les patients qui avaient oublié d’être patients. Pour finir la journée en beauté, l’ami ultra con d’un patient a voulu nous imposer sa façon pocharde de voir les choses. Il se peut que je lui ai dit de revenir nous voir quand il aurait son diplôme, juste avant de claquer la porte.

Bref, dimanche ne pouvait pas être pire, a priori.

A priori.

Sauf que je me suis réveillée avec la tête dans le cul (ça c’est normal) et les yeux piquants. Faut vraiment que je pense à me démaquiller avant d’aller me coucher.

Je me remaquille soigneusement avant de prendre la route: eye liner et mascara waterproof. Hein que c’est intéressant, ma vie?

Mais en arrivant au taf, l’oeil gauche me pique de plus en plus. Je fais le tour des chambre en clignant furieusement, et à chaque fois que je cligne, j’ai l’impression de me rayer la rétine grave.

Je fais plusieurs passage aux toilettes avec du dacryoserum et des compresses pour tenter d’expulser un corps étranger mais rien n’y fait. A cours d’idées (je commence à penser à m’énucléer avec une petite cuillère), je téléphone à Pouêt qui devrait être un spécialiste des bobos les yeux. Il me conseille de chercher le truc sous la paupière.

Voyez le genre, faut tirer sur les cils pour regarder cet endroit vaguement rosâtre que jamais tu regardes d’habitude, sauf dans les films un peu gores.

.

Y’a rien de rien, puis à force mon eye liner commence à montrer des signes de faiblesse. Je me dis que je me suis peut être vraiment rayé la rétine, alors je vais me beurrer l’oeil avec de la vitamine A. La vitamine A, c’est une espèce de crème jaune cicatrisante pour les plaies ophtalmiques. Trop cool.

Et c’est affreusement gras et épais.

Rappelez vous, j’ai du maquillage waterproof. Et qu’est ce qu’on utilise comme démaquillant pour le maquillage waterproof? Je vais aider celles qui ne savent pas: un truc gras. Et que je beurre, et que je beurre. Ça dépasse, ça colle aux cils, ça s’étale partout. Et en moins de deux j’ai un oeil de biche bien noir à droite, et un oeil de lapin mixomateux à gauche. Avec des trucs jaunes dedans.

L’avantage c’est que j’ai un oeil bien lubrifié qui me pique moins. L’inconvénient c’est que dans un quart d’heure je dois sortir des toilettes de l’infirmerie pour la réunion du matin. Alors foutue pour foutue, je me dis que je vais allier l’utile à l’agréable (?) et que je vais me foutre un pansement occlusif sur la paupière. Au moins je ne clignerai plus de ce côté là et on ne verra pas à quoi je ressemble sans maquillage.

Une grosse compresse, deux ou trois bouts de sparadrap, et j’envoie une photo à Pouêt pour me faire plaindre.

Sa réponse: « Mille sabords! »

.

Il a pas tort, en fait. Je suis assez proche du ridicule, pis en plus à moins d’appuyer très fort tout le temps sur la compresse, ça m’empêche pas du tout de cligner de l’oeil.

Les minutes sont comptées, si je ne peux pas régler le problème de l’oeil qui pique, il faut au moins que je règle celui de double-face. Alors je prends la décision ultime: démaquiller aussi l’autre oeil. Avec la vitamine A sinon ça part pas. Je prends instantanément 10 ans et j’ai un oeil rouge et gonflé. Qui bave. Et à moitié aveugle en plus parce que la pommade colle à la pupille.

Donc non seulement j’ai eu droit toute la journée aux moqueries de mes collègues, mais en plus j’ai fait la douloureuse experience de pourquoi c’est mieux de voir en 3D.

-> Parce que sinon tu peux pas évaluer les profondeurs.

C’est comme ça que j’ai tranquillement versé des gouttes à 2 cm devant le verre et que j’ai donné des médicaments à une dame en les lâchant devant sa main. Elle m’a regardé bizarrement. Du coup, après je mettais mon nez à 5 cm de tout ce que je faisais.

Je peux vous dire qu’il y avait de la bonne humeur dans l’équipe hier.

Publicités

62 commentaires

  1. t’es trop sympa de te sacrifier pour faire rire tes collègues ! Sinon moi j’aurais trop flippé à ta place, j’aurais tout de suite eu peur de la bactérie dégueue qui te ronge l’œil… Et ça va mieux ?

    J'aime

  2. Dis donc, t’aurais pas un oeil qui dit marde à l’autre? Ah non pardon, j’ai pas le compas dans l’oeil.
    Oh ça va hein, me fait pas les gros yeux! Moi les gens susceptibles, ca me sort par les yeux.
    T’es fachée? Ca va etre oeil pour oeil dent pour dent?
    Même pas peur, j’ai pas froid aux yeux moi!

    Aimé par 3 people

        1. Mais non, chez ton médecin traitant avec qui tu couches!
          Mais si t’as vraiment un oeil qui pique, je te conseille d’acheter du dacryoserum et de te rincer abondamment l’oeil, déjà.
          Et n’oublie pas le pansement de corsaire. Ça sert à rien mais c’est fun.

          J'aime

              1. Sans dec? C’est vraiment déconseillé ou c’est comme tout (genre « si vous souhaitez manger des brocolis et que vous êtes enceinte, demandez d’abord conseil à votre médecin »?)

                J'aime

  3. Ah mais quel calvaire ! Ca m’est arrivé y’a pas si longtemps, et j’ai dû assurer deux rdv pro en pleurant et tenter de conduire avec ça… j’ai pas eu d’accident, mais je m’arrêtais tous les 100 mètres… Jamais autant chialé de ma vie. Alors, franchement, je compatis !

    J'aime

  4. Une chouette pirate !… La classe…
    Ceci dit je compatis
    1) parce que dès qu’il y a un truc qui touche les yeux je trouve ça AFFREUX je flippe trop
    2) d’avoir été OBLIGEE de te démaquillée (avec un corps gras jaune en plus) en pleine journée de taf…

    J’espère que ça va mieux…

    J'aime

  5. Oh ma pauvre ! L’angoisse le côté maquillée versus nature et tout rouge…
    Et ça fait super mal parfois les yeux. J’ai eu une fois un poil de chat qui s’était glissée sous ma paupière, j’avais du pu dans l’œil ! Miam !

    J'aime

  6. Je compatis aussi, ça m’est déjà arrivé et au taff en plus et pour parfaire les choses je précise que je porte des lentilles… Bref c’est que de la joie.

    Mais même si je compatis j’avoie qu’imaginer la scène m’a fait rire aussi…

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s