Une bonne occasion

Petite anecdote courte mais jouissive.

Le genre de celle qui me classe automatiquement dans le camp des passives/agressives/chieuses/casse la joie.

.

L’autre jour, certains de mes collègues et moi avions une formation sur la journée. Le formateur (extérieur) était plutôt sympa, blagueur, mettant à l’aise… bref, ça rendait les échanges plutôt vivants.

Au moment de la pause dej, je me suis éclipsée pour bouffer tranquille et mettre mes mails à jour et je suis revenue dans la salle 10 min avant la reprise de la formation.

Et là, à peine mon cul posé sur la chaise, je constate ah mais putain mais c’est pas vrai que la conversation du formateur avec une collègue tourne autour des gamins. Il raconte que sa sœur attend son troisième alors qu’elle et son mari n’aiment pas les enfants et supportent déjà à peine ceux qu’ils ont déjà.

Sujet de conversation déjà super agréable, hein. Je suis ravie de savoir que des connasses pondent en série mais à contre-cœur. Donc je n’interviens pas.

Et après, il parle de ses trois gamins à lui (c’est moi ou les fertiles ont très souvent 3 mômes?), qui bien évidemment ont été accueillis d’une toute autre façon. Mais que les aînées sont adolescentes et que c’est pas cool tous les jours. Blabla avec la collègue, jusqu’à lâcher la bombe qui m’a fait sortir de ma torpeur:

« Oui, les enfants, c’est facile de les faire mais… »

Boudiou!

Je me suis tournée vers lui (j’étais assise juste à côté), ai roulé des yeux effarés et lui ai balancé de façon diplomate:

« Han! Enfin, pas pour tout le monde! »

Je pense qu’il est passé par toutes les couleurs, il a tenté de se rattraper aux branches maladroitement (« oui… enfin pour nous c’était très facile mais… c’est vrai, quoi… enfin je veux dire… »).

Un peu salope, je n’ai même pas fait mine de l’aider à sortir des sables mouvants où il s’enfonçait tout seul. Impitoyable. Enfin si, j’ai astucieusement changé de conversation pour parler de mes chiottes ficelle du sujet de la formation.

Na, quoi.

Publicités

101 commentaires

              1. C’est certain
                Y a un couple dans baby-boom qui allait faire un FIV et elle est tombée enceinte juste avant, le mec a conclu que c’était psychologique, tu veux pas aller faire un we à Marseille pour l’agresser, pardon le former

                J'aime

  1. C’est vraiment une super réplique ! Bien fait ! Non mais sont pénibles ces gens à étaler leur fertilité… J’y ai aussi le droit très souvent… je pense à ma vengeance, je m’inspirerai volontiers de la tienne, jouissive comme tu dis !

    J'aime

  2. Ben oui c’est facile il suffit que le mec ejacule (avec des spermatozoïdes par millions, vivants avec une tronche normale) à un moment où ton ovocyte du mois est vivant et là ta glaire bien gluante aide les bestioles à aller vers tes trompes (en bon état évidemment) pour rencontrer l’ovule de compet que tu as lâché et ça fusionne et comme ton endometre il est épais et bien vascularise et que ton utérus est nickel bien mobile et tout ben l’oeuf se niche puis comme évidemment les gamètes sont supers avec de beaux chromosomes et tout ben ça pousse bien et comme tu choppes pas la listériose ben tu ponds 9 mois plus tard.
    Je vois pas ce qu’il y a de compliqué…

    Aimé par 4 people

      1. déjà, faudrait que je le fasse au taf car j’en ai entendu une « de bien bonne » au sujet d’une collègue pas très agréable en général qui était devenue plutôt sympa pendant un temps et rebelote la désagréable attitude qui revient au galop. Conclusion lapidaire de ma chère collègue : « sa FIV n’a pas dû marcher »…

        J'aime

          1. c’est exactement ça, ça fait toujours zizir… j’ai failli lui sauter dessus et puis je me suis dit que non, dans une vie civilisée, ça ne se faisait pas mais mon « connasse » en pensée était assez spontané et expressif donc j’espère qu’elle l’a entendu !

            J'aime

  3. Bien envoyé! C’est hallucinant d’entendre encore ce genre de discours. Est-ce que ces gens vivent dans des grottes sans communication avec l’extérieur pour ne pas s’apercevoir que non ce n’est pas facile pour tout le monde?

    J'aime

      1. C’était pas juste du défoulage ? (Tout à fait légitime soit dit en passant)
        Blague à part, qd je vois ct certains ex-galériens dans mon entourage « oublient », je me dis que c’est pas gagné que des non-galériens se souviennent et en plus en tiennent compte…

        J'aime

  4. BRAVO !!!!!
    j’en ai fait une dans le même genre hier à un collègue qui a grillé mon bide « les enfants c’est facile à faire mais après… » j’ai répondu que non ça n’était pas facile et que celui là on avait mis 2 ans 1/2 à le fabriquer et qu’on avait du faire appel à la science. Il a plutôt bien réagi et m’a répondu (il n’a pas d’enfant) que c’est quand il s’y mettrait qu’il risquait de voir que qq chose clochait. Je lui ai dit (un peu salope) que c’était un vrai risque auquel cas j’étais tout à fait disposée à le renseigner sur le sujet (je vous passe le moment où il en a forcément déduit que le problème venait de moi et que je lui ai fait comprendre qu’il disait une grosse connerie…). Bref, je pense qu’il a vécu un léger traumatisme avec perte de beaucoup d’illusions…

    J'aime

      1. On est toutes des guerrières !!!!! mais franchement je commence à en avoir marre des idées reçues de tout le monde sur le sujet et je veux aussi leur faire comprendre que ça n’arrive pas qu’aux autres…

        Aimé par 1 personne

  5. Merci la Chouette!! ça fait plaisir ça!
    Je me rappelle l’avoir aussi entendu au bureau celle-là, une petite variante: « les enfants le souci c’est pas quand on les fait, c’est après » – Malheureusement j’étais restée en mode carpe…

    J'aime

  6. Hahaha bien fait !! je commente un peu tard…

    La mienne : un jour, j’ai une conasse de collègue un peu perchée, un peu mystique, qui sort à la pause repas « Vous savez, dans la culture chinoise (ou berbère, ou guatemaltaise, on s’en fout), c’est le bébé qui choisi sa mère. C’est lui qui choisit le ventre pour grandir. »

    J’ai été sans vergogne (elle est au courant de ma PMA). « Moi, j’ai eu 4 fausses couches et 5 transferts d’embryon qui ont foiré. ça fait donc 9 bébés qui ont pas voulu de moi comme mère. ça ne m’aide pas DU TOUT ce que tu racontes »

    Silence pesant… T’en veux plus de ton taboulé ? ça te gêne pas si je termine ?

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s