Ponction sous hypnose

Suite à l’article de Etvousc’estpourquand sur l’émission de tv d’hier soir, j’ai promis de raconter ma ponction sous hypnose lors du don d’ovocyte de y’a 3 ans.

Ce choix plutôt que l’anesthesie locale remonte à mon accouchement. Non pas qu’une sage femme cinglée ait tenté de m’endormir le vagin, mais c’est mon placenta qui trouvait vachement drôle de rester en partie dans mon dedans et de lâcher plutôt des petits bouts de steack un mois après. Chasse au trésor au milieu de bains de sang. Miam.

Et donc quand on s’est rendu compte que j’avais plus d’organes que je n’aurais dû, un gynécologue a trouvé que ça serait une bonne idée de me faire un curetage. Et il m’a fortement déconseillé de tenter l’AL, avec l’argument que je risquais fort de jongler ma race. Argument qui m’a semblé plutôt valable.

.

Alors quand il a été question de la ponction, ces quelques souvenirs sont remontés à la surface et j’ai dit non merci pour l’AL. Par contre sur le papelard que l’anesthésiste me tendait, il était noté que l’hypnose était possible.

J’aime bien faire de nouvelles expériences à condition que ça soit pas trop risqué et que ça n’implique pas deux femmes dans le lit de Pouêt, alors je me suis renseignée un peu.

Dans cet hôpital, certains anesthésistes sont formés à cette technique, mais il ne faut pas croire qu’ils se contentent de vous raconter des zolis zistoires pendant que le chirurgien prend vos ovaires pour des poupées vaudou.

En réalité, ils vous shootent quand même un peu, via l’injection de produits en intra veineux. Quitte à pousser encore un peu sur la seringue si c’est pas suffisant, voire à passer sous AG si les zolis zistoires c’est pas du tout pour vous.

.

Donc arrivée au bloc, j’ai demandée à l’anesthésiste canon si c’était lui qui allait me tenir la main. Il était surpris parce que mon choix n’avait pas été noté sur le dossier, mais s’est arrangé pour qu’un de ses collègues formé puisse s’occuper de moi. J’ai eu beaucoup d’espoir sur la possibilité que l’hosto n’engage que des anesthésistes canons, mais c’est une gonzesse qui est venue le remplacer à mes côtés. Grosse déception.

Par contre, et ça c’est assez extraordinaire pour le mentionner, les deux étaient tout à fait chaleureux et sympathiques. Faut savoir que dans les spécialités médicales, le podium des connards c’est:

1) Le chirurgien cardiaque

2) Le chirurgien orthopédique

3) L’anesthésiste

D’ailleurs, ma petite blague préférée à ce sujet c’est: « Quelle est la différence entre Dieu et un anesthésiste? Dieu ne se prend pas pour un anesthésiste ».

.

Alors la gentille dame prend place à mes côtés, à hauteur de visage. Elle m’explique qu’elle balance le jus et je m’en rend bien compte parce que tout d’un coup, j’ai très envie de sautiller sur des nuages. Elle me propose de fermer les yeux et de penser à un lieu et une situation agréable déjà vécue, et j’opte pour une baignade avec Pouêt dans une mer bien chaude (baignade en tout bien tout honneur, je précise pour les gens qui ont les idées mal placées). Elle part là dessus et me décrit la sensation de l’eau chaude sur la peau.

Autre chose vraiment notable, au moment où elle parle de l’eau chaude, on me badigeonne l’entre jambe avec ce que je suppose être de la bétadine… tiède!

Pendant toute l’intervention, elle me parle en continue, choisi des mots apaisants, je sens le goût du sel sur les lèvres et les vagues toutes douces. La salle est totalement silencieuse, la couverture chauffante m’évite de me geler les miches.

Au niveau des sensations sous la ceinture, je ressens les piqûres, oui, pas de doute, et je souffle un peu à chaque fois, mais c’est un peu comme si ce n’était pas vraiment mon corps. Je les sens mais très lointaines. J’ai mal mais pas vraiment en fait.

D’ailleurs ça m’a parût très court (genre 5/10 min) alors que plus d’une demi-heure s’était passée.

En salle de réveil, la douleur s’est faite connaître et j’ai eu droit à mon shoot d’antalgiques (juste du spasfon et du paracétamol). Je dansais encore avec un lionceau sur les nuages grâce au produit (hypnovel?) injecté et comme d’habitude, une fois en chambre, j’ai dévoré le plateau du petit dej et je me sentais vraiment super bien. En plus j’avais plus mes 3 kilos d’ovocytes dans le bide alors j’étais assez jouasse.

Pour les suites, elles étaient classiques: quelques traces dans la culotte, une sortie au bout de deux heures dans la chambre, des douleurs modérées pendant 2 jours qui cédaient bien avec du paracétamol (enfin ça, c’est quand tu fais pas un tango avec cette grosse salope d’hyperstim, hein).

.

Si je devais faire le bilan, je dirais que ça a été une bonne experience. Oui, ça marche, mais pas à sec je pense: une ponction est bien trop invasive pour se contenter de la parlotte. J’ai eu mal mais je n’en suis pas sortie traumatisée. J’avais toujours en arrière pensée la roue de secours de l’AG.

C’était convivial, quoi. Agréable et appréciable comme dirait l’autre…

Publicités

54 commentaires

            1. Ça m’est arrivé suite à fiv 1 (sauf que j’ai fait ça propre surble trottoir en fac du centre). C’est une question de produit et/ou dosage. La fois d’après, j’en avais parlé à l’anesthésiste et elle avait ajusté le traitement. Du coup, je n’avais eu aucun soucis. 😉

              Aimé par 1 personne

  1. J’ai ponction sous AG et sous AL, transfert sous hypnose. En étant en AL j’ai eu l’impression qu’on l’attachait les intestins par le vagin (mon ovaire droit est tres enclave, le gauche je n’ai rien senti). Malgré les hommes nus qui tapissaient les murs. Donc franchement la chouette tu es mon nouveau dieu. Chapeau bas!
    (Nb : pour autant la prochaine ponction sera sous AL : 10 min de douleur fulgurante contre trois jours dans le gaz avec le syndrome des jambes sans repos (tu noteras que mon iPhone sait que je t’écris, car l’écriture intuitive a proposé « glands » a la place de jambes 😂🙊) bah c’est quand même tout vu. Mais en AL sous hypnose no way!!!!

    J'aime

    1. C’est pas en AL justement. Je pense que le choix dépend de chacune et surtout du vécu.
      J’ai rit pour « gland » au lieu de « jambe »… Fallait le faire!
      Un jour que je voulais marquer je sais plus quoi, mon portable m’a proposé d’office « adophile »… Hum.

      J'aime

      1. On ne sait pas trop, mais j’ai systématiquement ca jour et nuit pendant trois jours après une AG. L’anesthésiste m’a expliqué que c’était rare et que ça arrive surtout sur les personnes âgées… Sous AL rien de tout ca…

        J'aime

  2. Que l’on m’arrachait les intestins bien sur, mon i truc n’est pas toujours très drôle dans son côté « langage intuitif ». Parce que quand meme le syndrome du gland sans repos… Bref…! 😂

    J'aime

  3. J’avais demandé à bénéficier de l’hypnose quand j’ai commencé la PMA. Mais comme on dit pas de bras pas de chocolat (pas d’ovocyte pas de ponction !). 😉

    J'aime

      1. Ah ah, en l’occurrence je l’ai rencontrée l’hypnotisatrice (oui c + fun je trouve) et elle était adorable, toute en rondeur et en gentillesse. Pfff même pas de docteur Mamour à l’horizon.

        J'aime

  4. Dis donc si je vais jusqu’à la ponction je ne sais pas si mon centre PMA offre cette possibilité. Pour mes dents de sagesse en AL j’ai fait une crise de panique en salle de réveil… Plus la sonnette sonnait plus ça me faisait flipper! Heureusement une petite vieille qui s’était fait opérer m’a parlé pour me calmer elle était toute mimi!

    J'aime

  5. Mon anesthésiste adorée (une femme TRÈS sympathique) m’a proposé l’hypnose mais j’ai toujours refusé jusqu’à présent. Pour FIV 4, j’envisage une alternative à l’AG. Mais j’ignore encore laquelle…

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai jamais eu l’hypnose pour une anesthésie mais là où j’ai fais mes études il y en avait une (encore une femme d’ailleurs) qui en faisait pour faciliter la pose de la péri. Les patientes parvenaient à se détendre un peu et donc à mieux prendre la position et donc à faciliter le boulot de l’anesthésiste.
    Ps sinon moi j’ai une toute petite équipe d’anesth (ils sont que 3) mais c’est des amours. Parmi les docs les plus sympa de la clinique.

    Aimé par 1 personne

  7. Ca me dérangerait pas d’essayer l’hypnose mais au bloc opératoire j’aurais du mal quand meme. T’es forte d’avoir testé !
    Sinon sur le podium des connards on peut rajouter le chirurgien orl?

    J'aime

  8. C’t’histoire des anesthésistes pas sympas, ça me rappelle ma déception en salle de réveil après mon opération de la thyroïde ; j’avais trouvé l’anesthésiste très sympa, chaleureux (même s’il m’avait déchiqueté la main à s’acharner avec une aiguille trop grosse pour ma veine), mais quand je me suis réveillée, j’ai entendu des bribes de conversation des infirmières, qui avaient l’air de ne pas l’apprécier, genre il prenait tout ce qui n’était pas médecin pour de la merde. J’étais contente de ne pas avoir eu cette image de lui avant, je pense que j’aurais plus appréhendé si j’avais pensé que j’allais être endormie par un connard.

    J'aime

  9. Ben mon com’ s’est pas envoyé..
    Ben moi je suis un peu vexée. On est sur le podium des connards, mais seulement numéro 3? Non mais ça, ça va pas le faire. Avec mon ego divin, je revendique le numéro 1. C’est pas un petit traumato à l’humour gras qui se tape les infirmières p*tasses du service qui mérite d’être mieux loti que moi. En plus, je suis sûre que Natachatte aime les gros chirurgiens bourrins et leur grosses prothèses … Quant aux chir cardio, ils font un métier qui n’arrive pas à le cheville des anesthésistes. Genre greffer des cœurs c’est difficile ? Un truc de plombier, oui madame. Bref, je revendique la place number one des cons. On est un peu réanimateur quand même. Non mais!
    Dommage que tu aies rencontré une couille molle qui fait de l’hypnose.. Des curares à sec, y a que ça de vrai !
    Bises quand même 😉

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s