Monde parralèle

L’autre jour, j’ai entendu au sujet de je ne sais quelle personnalité quelqu’un dire « oh, elle a dû faire une fiv ». Avec le ton qui va bien (« oh, elle a dû s’arrêter dans une boulangerie pour prendre un jambon-beurre »). Vous savez, c’est la fameuse fiv de confort, comme la césarienne du même nom!

J’ai jamais eu de césarienne mais j’ai du mal à imaginer comment se faire ouvrir le bide pourrait être d’une quelconque facilité. Parce que si on évite peut être quelques heures supplémentaires de douloureuses contractions, on se paie quand même des suites de merde: pansements, douleurs à la marche, injections quotidiennes, interdit de bouffer pendant 3 jours et des inconnus qui se relaient dans la chambre pour savoir si on a pété.

Donc le « elle a tout simplement fait une fiv », c’est rigolo. UNE fiv, hein. Ça serait vraiment absurde d’en faire plusieurs, n’est ce pas?

Car même si c’est super facile et pratique, c’est pas la peine de répéter l’opération.

Je ne sais pas comment les gens envisagent le truc… Ils savent que tout se passe dans une éprouvette (la boite de Pétri c’est tellement vulgaire), mais vas savoir comment les gamètes s’y retrouvent! Je sais pas, peut être que la dame et le monsieur visitent naïvement le labo, trébuchent, se rattrapent à la table et PAF! Leurs gamètes se retrouvent dans le tube!

Ou peut être que ces gens pensent que madame se balade quelques jours avec le tube entre les jambes, espérant qu’un ovule qui se promènerait par là tombe dedans par inadvertance?

D’ailleurs, je suis persuadée que les gens lambda n’envisagent même pas la méthode de recueil de monsieur. Faudrait faire le test en interrogeant des personnes dans la rue…

« Bonjour, je réalise une enquête. Aujourd’hui, je suis extrêmement fière de mon mari et je vous propose de deviner pourquoi. Choisissez une de ces trois propositions:

a) Ce matin il a obtenu une grosse promotion

b) Ce matin il a sauvé un chiot de la noyade

c) Ce matin il s’est astiqué le poireau comme un chef »

Bref, quand on voit tout ce qu’on a réellement à traverser, et l’image de la fiv dans l’esprit de monsieur et madame tout le monde… j’ai l’impression que ce serait un peu comme de comparer Top Chef à ma cuisine.

Candidat Top Chef: « Alors je vais préparer des raviolis de boulgour et safran, fourrés à la crème de foie gras aux groseilles, agrémentés d’une sauce de kiwis confits dans du vinaigre balsamique (d’Afghanistan). »

Moi: « J’ai fait des pâtes. »

Publicités

91 commentaires

  1. Tu noteras qu’à top chef ils font sa fête à la carotte je suis honorée.
    Pour les gens la FIV s’est se faire immaculer ma pauvre dame, easy, finger in the nose (oui in the nose petite friponne). Bref ce que tu écris résumé pourquoi notre Coming out pmesque n’est pas pour demain… 😘

    Aimé par 4 people

  2. Alors, je vais te faire rire, voici ma vision de la FIV avant d’entrer en PMA (je n’étais pas très douée en bio et je n’avais rien compris au cycle féminin, seulement qu’il fallait prendre la pilule et mettre une capote, on n’est jamais trop prudent)
    Pour faire une FIV, monsieur et madame prennent RDV à la clinique au jour et à l’heure qui leur convient, ils se présentent de bonne humeur (normal il vont fabriquer leur merveille) dans un environnement accueillant avec des gens qui sont aux petits soins pour eux, un peu comme au spa. On ponctionne les ovocytes de madame, un peu comme une prise de sang, pendant qu’on prélève les spematzoïdes de monsieur (là j’avais compris qu’il y avait branlette). Madame et monsieur commande un déjeuner sympatique au room service pendant que le labo bosse, l’après-midi on replace l’embryon chez madame qui ressort enceinte de la clinique.
    Ils rentrent chez eux et ouvre le champagne pour fêter l’arrivée de leur futur bébé, mais madame ne boit pas, elle est enceinte !

    Aimé par 9 people

  3. Pour la césarienne, j’avais lu un article « too posh to push » et je croyais que ça évitait de pousser de massacrer ton périnée, donc c’était bien mieux qu’un classique accouchement avec une femme qui pousse en criant comme un cochon qu’on égorge. Je n’avais pas pensé que ça devait pas être si sympathique que ça de se faire ouvrir le bide…
    Voilà, voilà…
    Autant te dire que j’ai été extrêmement déçue par la réalité de la PMA à l’hopital public !

    J'aime

              1. Tout à fait. Sinon je serai plus vierge et ça serait du gâchi. D’ailleurs, ça doit être compliqué pour les gens qui se font exploser pour trouver la bande de vierges au paradis.

                J'aime

  4. J’ai une amie qui m’a assure que nos FIV allaient marcher puisqu’elle ne connait que des gens pour qui ca a marche…
    J’ai donc suggere que les gens avaient eu beaucoup de chances, ou alors, ceux pour qui ca n’a pas marche ne lui ont rien dit…
    Et je lui ai offert le guide des couples infertiles…

    Aimé par 4 people

  5. Quand j’avais annoncé à une amie qu’on allait faire une FIV, elle m’avait répondu: « C’est super!! » comme si on avait gagné le jackpot (genre une journée décrite par La Reine). Moi j’étais juste effondrée mais bon je ne devais pas me rendre compte de notre chance

    Aimé par 2 people

  6. Non mais c’est clair, les gens n’ont aucune idée ! L’autre jour je discutais avec ma voisine PB, je lui parlais d’endométriose. Concernée, elle m’a demandé si cela jouait sur la fertilité. Comme elle n’est pas au courant de nos essais et encore moins de mon parcours, je lui dis juste « a priori oui ». Et elle de me répondre « mais tu pourras faire une FIV »… J’en déduis que :
    1. Les gens pensent que la FIV est une fin en soi et que c’est la seule méthode de PMA qui existe.
    2. Que c’est simple et que ça se prescrit comme de l’aspegic.
    3. Et que ça marche à tous les coups.

    Peut-on leur en vouloir ?

    I don’t know

    J'aime

      1. Je n’ai pas voulu entrer dans le débat mais ça me démange à chaque fois que je rencontre qqn qui tient ce genre de discours. En plus là je la sentais sincèrement inquiète pour moi alors je me suis abstiendue ^^

        J'aime

  7. Ton titre est très bien choisi! C’est pour ça que j’en parle de plus en plus autour de moi, à mes proches et à n’importe qui. Et je peux être même assez trash. Il faut que les gens comprennent ce qu’on vit et que ça marche pas à tous les coups! Boréal!!! Bises
    PS: mon message précédent s’adressait à Carotte, mauvaise manip…

    Aimé par 1 personne

  8. J’adore le coup du sondage. Nan mais vraiment, faudrait se lancer ! Qui peut imaginer que c’est ce qui peut nous rendre fière ??? On pourrait prolonger l’aventure : « devinez ce qui me rend heureuse : 1) je viens juste d’acheter la paire de chaussure dont j’avais envie depuis longtemps en solde
    2) mon patron va m’augmenter de 30%
    3) j’ai fait une écho endo-vaginal et l’échographiste m’a dit que mes follicules sont nombreux et mon endomètre parfait

    Merci pour le rire, ça fait du bien de rire de ces choses si difficiles à vivre…

    Aimé par 2 people

  9. Que j’ai ri !!! Tu m’avais manqué toi…
    J’avoue, j’ai été, comme Queen, ces autres que tu décris. Il faut dire que ma soeur avait essuyé les plâtres, en faisant 6 IAC foireuses. D’où le fait que j’ai toujours pensé que les IAC ça ne servait à rien… En revanche, sa première FIV ayant marché, j’étais juste persuadée qu’il suffisait de passer par là pour être en cloque. Vu que je me suis collée une geu, j’ai pris ça pour un accident de parcours, persuadée que FIV 2 serait la bonne. Bref, c’était Julys au pays de bisounours…
    Depuis, comme Fortuna, j’en parle sans tabou. C’est le seul moyen d’éveiller les consciences.
    Après, j’avoue que secrètement, je me dis parfois que sans être un parcours de santé, pour la majorité des couples, que ce soit en IAC ou en début de FIV, ça finit souvent par marcher quand même. Et heureusement d’ailleurs !!

    J'aime

  10. Déjà les gens ne connaissent pas les yacks. Ils ne connaissent que le mot fiv. Et je pense qu’ils ne réfléchissent même pas a comment ça se passe en effet. Et pour eux ça marche à tous les coups, comme une opération de l’appendicite. Hop, on t’accroche un bébé et c’est bon! (Bon j’aide pas à faire avancer les mentalités avec ma fivu moi j’avoue…)

    Aimé par 1 personne

  11. On ne peut pas en vouloir aux gens d’avoir les idées reçues laissées par les médias qui confondent allègrement fiv/ iac et ne racontent que les happy end ! Seuls des amis qui ont connu des couples sortis des traitements sans enfant comprennent nos angoisses et surtout le caractère douloureux de ces parcours. J’en parle de plus en plus autour de moi, pour faire un peu de pédagogie. Mais bon, on a pas toujours le courage, et cela dépend aussi qui tient ce genre de propos (il y a des indécrottables pour lesquels il est inutile de perdre de la salive…)
    Moi, je suis sûre que j’ai du dire aussi des bêtises du genre à une copine en pma avant que je n’y sois aussi confrontée. Et cette copine est là aujourd’hui pour nous, car elle sait ce que c’est, même si pour elle cela a marché à fiv 3. Bref, un mot d’ordre : pédagogie !

    J'aime

  12. Même dans le milieu medical, la FIV peut paraitre super simple : Je me rappelle d’une discussion avec un confrère un peu plus agé qui me disait qu’il fallait qu’on s’y mette pour avoir un enfant. Je lui avait aboyé, qu’ après 2 ans de mariage c’était pas une quesiion à poser car il y en a qui ont des problèmes pour concevoir! Il m’ arépondu : Ben vous avez qu’à faire une FIV ! là je me suis barrée en mettant fin à la discussion.

    J'aime

  13. Ma BM après annonce de notre 1ère IAD négative : « bah comment ça se fait ? Je pensais que ça devait forcément marcher ! » il a fallu lui faire un cours de bio…

    J'aime

  14. une fois on m’a sorti : « ah bonnnnnnn t’as fait une fiv et ça a pas marché? tu dois avoir un problème!! »
    Sans blagueeeee? !!

    Et sinon looool ta conclusion, j’ai bien ris (en tant que grande fan de top chef ^^)

    J'aime

  15. Les gens sont en effet bien ignorants… Une fois on m’a sorti « mais t’as trop de chance si t’as du mal à avoir des enfants tu vas faire une FIV et donc tu auras des jumeaux ! »
    Ah bah oui tiens… je suis con moi j’ai trop de chance…

    (sinon tu fais pas des raviolis de boulgour toi ?!!… )

    J'aime

  16. Oh pinaise j’ai ri. J’ai tellement ri que j’ai lu ton article à mon mari. Et il a ri aussi.
    La chouette, tu gazes (et rien à voir avec la césarienne).
    Ce que tu racontes est terriblement vrai. Pas plus tard qu’hier, une copine a qui je disais « hyperstimulation/transfert annulé/mais des embryons au congel » a quand même confondu EMBRYONS et OVOCYTES en me répondant que maintenant que j’avais « bien stimulé », y avait plus qu’à croiser les doigts pour que « ça fleurisse » ?! Et c’est pas comme si elle était vierge, hein : PB en C1 elle est mère d’une gamine de 6 mois…😱

    J’essaye de sensibiliser le plus possible autour de moi (souvent sans me modérer, comme Fortuna, histoire qu’ils réalisent). Parce que c’est encore du domaine du fantasme le truc (et je dis pas ça parce que je suis en manque de Natachatte). Et j’offre le guide de survie à l’usage des couples infertiles.
    On n’en parle pas assez, c’est trop tabou. Heureusement que BAMP est là !!!

    Mais sinon, je vote aussi pour tes sondages dans la rue. Ils dépotent.

    J'aime

  17. Ben, j’ai eu une césarienne et j’ai même pas échapper aux longues heures de contractions … au bout de 10 heures, j’avoue avoir été soulagée qu’ils m’emmènent au bloc ^^ et puis, comme tu dis, je vois pas où est le « confort », si ce n’est que c’est clair qu’une fois que t’as le bide ouvert, ça va super vite ^^ pour ma part, j’ai eu bcp de chance, j’ai pas eu de complications mais pour certaines c’est bien loin d’être le cas. Alors ça serait bien (mais utopique) que les gens arrêtent de penser et de parler tout le temps en « clichés »… Je sais pas moi, quand j’étais petite on disait « quand on sait pas, on se tait »… (pour parler poliment…)

    J'aime

      1. ben, je devais accoucher « normalement », vu que les bébés avaient tous les deux la tête en bas ! le col s’ouvrait correctement donc au bout de 10 heures, j’aurai dû accoucher mais les bébés ne descendaient pas ! alors hop ! je savais pas que ça existait en « vrai » les cesa de confort ! ça reste un acte chirurgical quand même ! avec tout ce que ça implique … -_-

        J'aime

  18. C’est tellement vrai… T’as qu’à faire une FIV… Si tu veux des jumeaux fais une FIV… Les IAC c’est inconnu et la FIV c’est l’option idéale pour pas trop se prendre la tête avec des TP quoi.
    Bon après y’a les boulets qui ratent leur stim, et je ne parle pas de ceux qui ratent leur FIV… D’ailleurs personne en parle de ces gens là, existent ils vraiment ???

    J'aime

  19. Quand tu es pas concerné par l’infertilité je pense que c’est difficile de percevoir les complexités de la PMA.
    Les césariennes de confort demandées par les patientes on en a eu une il y a 15j, et en plus elle l’a demandé parce qu’elle avait eu une FIV…
    Bref ça avait l’air sympa ton idée de recette sinon…

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s