Ça trompe énormément

Nan nan, Pouêt ne se tape personne derrière mon dos! Ou alors si mais je ne le sais pas encore, et à choisir je préfère ne rien savoir. A tous les coups ça serait une gonzesse qui a l’usage de ses deux membres inférieurs et ça me ferait de la peine. Du coup je serais obligée d’aller lui péter les deux jambes pour pas qu’elle me fasse concurrence.

.

C’est juste que j’ai encore et toujours et même de plus en plus l’impression de me traîner la patte d’un proboscidea (de rien pour la culture, c’est à ça que servent les blogs PMA non?). Genre j’ai une fine jambe de demoiselle (hum) d’un côté, et de l’autre un gros machin lourd, épais et rugueux. Il me manque que les oreilles Pouêt fait la trompe et je peux aller me fondre dans le décor de la savane.

Régulièrement, quand je vais me coucher, je commence le geste de retirer ce bidule pour me mettre sous les draps. Mais je vous apprends rien si je vous dit qu’en fait je peux même pas.

De temps en temps je pousse ma gueulante. Genre quand une béquille tombe pour la sixième fois alors que je l’avais bien calée les 5 fois précédentes contre un meuble. Ou alors quand elles se prennent dans tout ce qui passe. Ou encore quand je me cogne pour la quinzième fois le gros orteil du pied opposé dans une dalle de la vieille terrasse. Il est bleu mon gros orteil. Même pas foutu d’être raccord avec le magnifaïque violet du plâtre.

Hier, j’ai (re)pris le bus pour la première fois. J’avais un rdv déjà repoussé alors j’ai pris mon courage à deux mains pour faire le trajet jusqu’à l’arrêt et monter dans cet engin de la mort. Au retour, le chauffeur a eu l’excellente idée de redémarrer alors que j’étais pas encore assise: le con! Mais je suis pas tombée, non, j’ai sautillé en arrière en ponctuant chaque saut d’un « putain! ». J’étais pas ridicule, tiens.

Je me suis rendue compte qu’avec mes 10 semaines d’arrêt, je totalisais une perte de salaire et avantages de plusieurs centaines d’euros (primes de we, jours feriés, tickets resto). J’ai téléphoné à une association d’aide aux victimes de la route pour avoir quelques infos sur les indemnisations. Je vous cache pas que je ne cracherais pas en plus sur quelques dommages et interêt pour atteinte à la santé mentale de Pouêt en plus du reste. La dame au téléphone m’a un peu agacée avec sa voix traînante et sa façon de ponctuer toutes ses phrases de « madâme! », et encore plus quand elle m’a dit qu’il fallait déjà que je ne soit pas reconnue comme responsable vu que c’est moi qui me suis déportée. Vous lisez bien! J’aurais dû me laisser percuter pour que tout le monde soit sûr que j’étais victime et pas une pauvre conne suicidaire.

Et d’après elle, je peux demander à mon assurance un remboursement des sommes perdues mais c’est tout. Le préjudice moral n’existerait que si j’étais morte. Enfin du coup, préjudice moral pour mes proches, parce que mon moral à moi, bof. A moins qu’il y ait une vie après la mort et que je puisse aller hanter mon agresseur pendant les matchs de foot en coupant sa télé juste avant un but. Et là mon moral serait excellent.

.

Point positif tout de même, parce qu’il n’y a pas que les balades en chariot à brico dép*t:

Samedi dernier, Larbin devait aller inscrire ma fille pour le centre aéré de cet été. Le principe de la ville c’est une matinée d’inscription où les gens font la queue pour avoir une place, en faisant tout un circuit dans une salle des fêtes. Larbin a été de corvée l’année dernière puisque je travaillais, alors cette fois ci j’ai proposé de venir avec lui.

On avait prévu la chaise pliante et le thermos de café parce qu’il m’avait prévenu que ça allait être très long, vu que pour une ouverture à 8h30 certains se ramènent à 7h histoire d’avoir une place.

Et effectivement, en arrivant à 7h45, je découvre une longue file de gens qui poirautent sur le parking. Je dirais à vue de nez une centaine. Larbin me dépose et va se garer. Je remonte péniblement la file avec une gueule de condamnée à mort en me disant que je tiendrai pas une demi-heure avant de m’étendre sur l’asphalte et me laisser mourir pour surélever ma patte sur la chaise.

Mais après 20 min de béquillage en arrivant au bout de la file, je croise une femme aux bras chargés qui me regarde d’un air désolé et me propose d’aller plutôt attendre directement dans la salle pour pouvoir m’asseoir! Oh ouiiiii. Une fois qu’elle a tourné le dos, je gueule demande à Larbin de ne pas dégainer la chaise (faudrait pas que la dame change d’avis) et nous attendons gentiment son retour.

Ben figurez vous qu’elle ne nous a pas juste permis de nous asseoir, elle nous a aussi donné la fiche n°1, celle que les gens ils se sont levés à 5h et se sont entre-tués sur le parking pour l’avoir! Pouêt était tiraillé entre le ravissement de n’avoir pas fait la queue (d’ailleurs on a pas osé regarder les gens en passant devant eux, un peu honteux même si on avait rien réclamé) et le sentiment scandaleux que non seulement j’étais un gros boulet mais qu’en plus j’avais échappé à la matinée pourrie qu’il avait dû se coltiner l’année dernière.

Bref, même pas 10 min après l’ouverture du bordel, on était déjà dehors. Handicapée poweeeeer!

Pour fêter ça, on est allé à brico dép*t.

La prochaine fois, je vous raconterai comment j’ai kické une femme qui faisait semblant de pas me voir derrière elle à la caisse handicapé.

Publicités

44 commentaires

  1. La connasse qui s’occupe d’indemniser les victimes devrait réviser son assurance car si si si ton préjudice moral sera pris en compte !
    Ya plusieurs années j’ai eu un accident non responsable à cause des pompiers (oui t’as bien lu) et j’ai rempli un dossier aupres de mon assurance. J’avais rien eu si ce n’est un euro symbolique non remboursé sur ma consultation généraliste après accident. L’assurance ma remboursé ce maigre euro plus 100 pour le préjudice subi !!
    Donc appelle ton gentil assureur et raconte lui tout ça je suis sûre qu’il y a qqch à faire.
    Mon assureur avait aussi indemnisé la copine que je promenais à la place du mort et qui a eu arrêt de travail à cause de moi.

    J'aime

    1. La dame s’occupe pas des indemnisations, c’est une permanence téléphonique pour du soutien et des conseils.
      Je vais voir avec mon assurance, j’ai demandé un certificat au travail pour prouver les pertes.

      J'aime

  2. Ah oui faut voir avec l assurance! En plus avec tes revival de la scène de crime, tes cauchemars et tout ça, c’est sûr que tu peux être indemnisée! Enfin je fais pas dans l’assurance mais bon…!

    J'aime

  3. Bon je garanti pas que j’arrive à ressortir le mot dans une conversation pour épater la galerie mais merci pour cette info culturelle 😄
    J’espère bien que quand même tu seras indemnisée!
    Bon et sinon on en est où du local à poubelles?

    J'aime

  4. Et à Br*cot dépot, t’as pu aussi griller toute la file d’attente ? Contente d’avoir de tes nouvelles ! J’espère que tu seras indemnisée, je suis choquée par les paroles de la personne que tu as eu au tel… On croit rêver !
    Des bisous !

    J'aime

  5. J’imagine trop la tête dégoûtée des autres de devoir, eux, se coltiner toute la file d’attente ! Je me marre. Vivement la suite, le teaser donne envie de la connaître. Merci comme toujours de nous faire sourire. Navrée par contre pour la perte de salaire et autre. Parfois les mutuelles la prennent en charge. Courage pendant ta convalescence.

    J'aime

  6. J’attends toujours le dessin pour la mise à l’eau dans la baignoire… A moins que tu prépares un guide « la jambe plâtrée pour les nuls » et que tu gardes les droits d’auteur pour financer la poubelle à vérins !

    J'aime

  7. Vous devriez faire un concours avec Miliette, je me marre toujours en lisant vos articles sur vos mésaventures :-). Même si, en vrai, vous devez en chier… Bon dimanche la chouette, bises

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s