J’en vois le bout

Dans 84h et 57 min exactement, Larbin et moi allons nous pointer dans mon nouveau service hospitalier préféré. J’ai bien peur que l’orthopédie ait remplacé la PMA dans mon cœur. A défaut de me faire retirer les ovocytes, je devrais me faire ôter le plâtre (sans anesthésie, j’ai peur de rien).

Enfin, ça, c’est si tout va bien. Parce qu’on sait toutes et tous que les choses sont rarement aussi simples que prévu. Il reste un risque qu’on me prolonge encore mon calvaire et mes piqûres. Et dans ce cas, la première décision à prendre après celle du divorce, ça sera de savoir avec quelle chouette couleur je m’exhiberai sur les plages.

Mais ne soyons pas négatifs, ce post sera celui du bilan patte folle.

1) Je suis enfin allée me faire épiler. Il était temps, quand Pouêt passait la tondeuse j’avais envie de lui demander d’en profiter pour retirer toute la fourrure qui me tenait chaud. L’esthéticienne avait depuis quelques jours un homme au pied cassé à la maison, alors j’ai donné tout plein de conseils. Je pense faire une reconversion dans le coatching plâtreux.

Et oui, elle m’a fait une remise, elle a pas compté la seconde jambe!!!! Je vais devenir riche!

.

2) Je lui ai quand même demandé de me faire le genou droit, et l’arrière de ce genou. En retirant la première bande, j’ai entendu un assez flippant « Oh la la! ». Stress.

En fait, ma peau est partie avec la bande, du moins la peau qui n’avait pas vu une goutte d’eau depuis des semaines. Alors donc ce n’était pas du bronzage?… En rentrant chez moi j’ai voulu finir le travail, c’était assez effrayant. Effet post coup de soleil garanti. Maintenant j’ai plus de tache de propre derrière la jambe mais j’imagine le pire en ce qui concerne ce qui est encore caché. D’ailleurs, si je passe mes doigts sous le plâtre, je retire des kilos et des kilos de ça:

IMG_20150604_190922[1]

.

3) Aujourd’hui j’ai eu un petit coup de folie. J’ai relégué mes pyjamas élimés et MON jean assez large pour une robe. Je descendais tranquillement les escaliers (sur le cul bien sûr) (il était froid l’escalier) quand une malformation m’a sauté aux yeux.

IMG_20150604_191124[1]

Alors ça choque moins en photo, mais j’ai une cuisse normale d’un côté et une cuisse de poulet asthmatique de l’autre. En plus la cuisse droite pendouille derrière.

.

4) Je crois qu’il était temps qu’on me la retire parce que je commence à perdre mon excroissance violette par petits bouts (et dans le lit, ça pique). Mes quelques chutes rattrapées malencontreusement sur la guibolle pourrie ont eu raison de mon côté classieux.

IMG_20150604_191201[1]

.

5) Dans la série « je crois que je vais mourir », l’autre we on avait visite du collège pour la prochaine rentrée de ma fille. Quelque part j’espérais que ça nous prendrait deux minutes, ou qu’à défaut ils auraient des fauteuils roulants (c’est quand même la moindre des choses pour une journée portes ouvertes, nan?).

Ben nan. T’as une loooooongue montée pour arriver devant l’accueil. Là, des mômes over motivés nous ont proposé une visite privée. Dans chaque classe ils avaient organisé des espèces d’animations pour expliquer. Mon côté malpoli avait envie de leur dire qu’après deux couloirs de trois km, franchement, j’en avait rien à foutre de ce qu’on pouvait faire au CDI. Mais bon. J’ai écouté religieusement avec un sourire radieux scotché sur le visage pendant que je faisais (avec beaucoup de naturel) reposer ma patte sur la poignée de ma béquille. Ce qui fait, si vous ne voyez pas, que la jambe est à 90° et empêche absolument tout le monde de passer.

Heureusement y’avait un ascenseur et heureusement au self ils proposaient du café et des gâteaux. Pendant que Pouêt continuait la visite guidée de la cantine (immense) avec Mini Chouette, je me suis posée tranquille avec un second petit dej et me suis faite plaindre allègrement par le personnel de cantine.

Au troisième étage, j’ai décliné le dernier couloir de 3 km pour voir les autres classes avec (incroyable!) des tables et des chaises et j’ai préféré attendre devant l’ascenseur pendant que Pouêt draguait la prof de maths.

.

6) A la caisse du supermarché, l’autre jour. Je me pointe direct à la spéciale handicapés en bombant le torse et en montrant ostensiblement mes prothèses de bras. Y’a une connasse dame qui commençait à peine à vider son caddie. Je me place derrière elle et fait cliqueter discrètement les béquilles. Plus efficace normalement qu’un raclement de gorge.

Sauf que la connasse dame glisse très très très discrètement un regard vers moi et continue à vider l’air de rien ses courses sur le tapis.

J’étais estomaquée. J’ai re-cliqueté pour exprimer passivement mon impatience mais toujours rien. Limite si elle sifflotait pas comme dans les dessins animés. Moi je sentais déjà mes orteils prendre peu à peu du volume, alors j’ai attendu 3 min de plus, histoire qu’elle ait complètement vidé son chariot… et je lui ai tapoté sur l’épaule.

Là évidemment, elle a été obligée de se retourner, et je lui ai demandé de me laisser la place (juste assez fort pour que le public entende). Mouhahahahaha. Elle a pas osé dire non et a dû remballer tout son bordel. Notez que si elle avait pas fait semblant de ne pas me voir, j’aurais sûrement pas été aussi méchante.

Handicapée poweeer!

Publicités

46 commentaires

  1. J’espère pour toi qu’il n’y aura pas de prolongation pour toi, mais au cas où sache que le fluo n’est plus trop d’actualité, on est plus sur du pastel…

    Effectivement on voit bien la fonte de ta cuisse « malade » (tu as d’ailleurs de cuissots. Mais ça reviendra vite.

    Bises.

    PS : bravo pour la caisse!

    Aimé par 1 personne

    1. Promis, je vais te suivre et demanderai du pastel si je suis obligée d’avoir du rab. Mais pas sûr qu’ils soient assez fournis, déjà la dernière fois ils avaient pas « ficelle ».
      Qu’est ce que tu voulais dire par « tu as d’ailleurs de cuissots »?

      J'aime

      1. Pardon je voulais dire de fort joli cuissot mais entre temps j’ai du aller engueuler mon chat qui avait voler un os dans la poubelle, ça m’a fait perdre le fil

        Même pas ficelle! Mais qu’est ce que c’est que cet hôpital!

        J'aime

          1. Non une poubelle qui s’ouvre toute seule quand tu passe la main dessus. Mais elle marche plus alors elle reste ouverte. Mais vu qu’elle est haute je pensais qu’on était tranquille. Que nenni!
            Elle nous a fait le coup 2 fois alors on l’a fermé (la poubelle).

            J'aime

  2. J’espère que t’as pas bronzé avec ton plâtre car cela te ferait un look insolite en robe : 1 jambe plus grosse, 1 jambe plus foncée
    Très bon l’épisode du supermarché 😈

    J'aime

  3. Les petites peaux mortes… un sacré souvenir…
    Je me rappelle l’état de mon mollet et de mon pied après 3mois de plâtre…
    Sans parler de la rééducation pour réapprendre à marcher…
    Bref, bon courage ! 😉

    J'aime

  4. Je te l’avais dit je crois, moi je kiffe de retirer la crasse et peaux mortes (une ch’tite vidéo pour les copines?!).
    J’ai vraiment espéré que tu aies un geste réflexe qui aurait botté le derrière de la connasse, mais la chute de ton histoire m’a gravé plue.
    T’as plus qu’à trouver un bogosse de kiné pour travailler la symétrie des tes cuisses, d’ici moins de 80 heures j’espère!

    J'aime

    1. Tu veux une photo de ma patte dégueu quand on m’aura retiré le boulet?
      Je ferais bien une vidéo de décrassage mais 1) j’ai peur que les gens me classent définitivement dans la catégorie des folles
      2) je peux pas transférer de vidéo sur wordpress
      Et pour le bogoss, j’ai beaucoup d’espoir, j’y pense énormément.

      J'aime

        1. (nan je te prends pas pour une folle, en vrai j’aime aussi les peaux mortes, surtout si ce sont de gros morceaux)
          Pour le kiné je sais pas, j’ai même pas vu de cabinet par chez moi.
          Tu crois qu’on peut leur demander leur orientation sexuelle et s’ils sont célibataires?

          Aimé par 2 people

          1. (coooool, tu sais apprécier les cadeaux de la vie, moi pour des gros morceaux, je suis obligée d’aller faire un gommage à la mosquée de Paris avec les mamas sadiques qui t’arrachent la peau)
            Non, arrête, y’en a peut-être qu’un? Pas possible, je proteste. En même temps si je te dis qu’une de mes potes a quitté (pendant qq mois) son mari pour son kiné? Comme j’te dis. Avec une rééducation de la main, t’as de la chance, la jambe c’est moins intime mais ça peut être sensuel…

            J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s