Je suis contre la location d’utérus…

… des pauvres femmes indiennes qui n’ont pas d’autres moyens de subsistance que d’assouvir les caprices de riches couples gays. En mettant en jeu leur santé voire leur vie.

.

Ça, c’est ce que disent les opposants farouches à la GPA quand ils découvrent, consternés, que la cour européenne des droits de l’homme reconnait une existence légale à des enfants nés hors de France d’une gestation pour autrui.

Genre tu conçois qu’un enfant ait une reconnaissance de sa nationalité = tu milites pour que les enfants soient vendus comme un paquet d’élastiques pour cheveux. Limite si on ne te les envoie pas par la poste.

Je lis des débats autour de cette décision (finale) de justice et j’ai appris plusieurs choses:

1) Les enfants nés par GPA sont apparement les bébés biologiques de la mère porteuse et de son époux / amant. Genre: « meeeerde, je suis encore enceinte! Bah tant pis, cette fois ci je le refile à une famille française. Marre de faire la popotte et de filer le sein, là ».

Ça vient pas à l’esprit de ces gens que « porteuse », ça veut vraiment dire « porteuse », et pas « propriétaire généreuse ». Si je porte pour mon voisin, c’est forcement à moi? Mais vivement que je porte la carte bleue de Léonardo Di Caprio!

2) Un enfant né par GPA est obligatoirement le fruit de l’abus de la detresse d’une femme de l’autre bout du monde, qui étouffe dans les dettes et tente tant bien que mal de survivre, quitte à faire de son propre corps une usine à bébés.

Je ne nie pas le fait que ça existe bel et bien, et d’ailleurs je trouve ça dégueulasse, obscène et inacceptable. Je ne vois pas comment on peut payer pour ça en toute connaissance de cause.

Mais c’est vite oublier les pays où ça se fait sur la bonne volonté de quelques centaines de personnes (Canada, USA, Royaume Uni), avec pour seule rémunération les remboursements de frais médicaux et les indemnités bien méritées pour accepter de vivre 8 ou 9 mois de grossesse et un accouchement.

Bon, perso je ne pourrais pas faire un truc pareil, mais combien disent « perso, je ne pourrais pas donner mes ovocytes« ? Ce n’est pas parce que la majorité n’est pas prête à passer le cap que ça devrait être interdit de recevoir sur toute la surface du globe, si?

« Comment madame, vous ne voyez pas d’objection à faire ça? Ah mais non, au nom de toutes les femmes qui n’ont pas d’utérus ou qui sont passées par la chimio -et dont je ne fais pas partie-, je refuse! »

(Et bien sûr que ça doit cacher des problèmes psychiatriques chez certaines, mais comment moi, en tant que couple infertile, je fais le tri? C’est pas le taf des agences, ça?)

3) Y’a eu des femmes qui ont changé d’avis et ont gardé les bébés.

En lien direct avec le 1): il s’agit forcement de leur enfant et d’un coup elles choisissent de le garder pour elles toutes seules.

Nan nan nan, les gens qui écrivent ces commentaires ne confondent pas du tout avec l’adoption! Quand tu acceptes de porter un embryon sans aucun lien avec tes gamètes, tu peux décider comme ça de te le garder. On sait jamais.

Et les tribunaux te donneront raison. Genre je suis comptable et je détourne du fric, on considerera que comme je l’ai eu entre les mains j’ai le droit de ne pas le rendre. (Excusez pour la comparaison, mais j’ai trouvé ça assez percutant.)

4) Ceux qui y font appel sont des couples gays (mais beurck) ou des gens qui ne veulent pas adopter / déformer leurs corps. Et ils sont très méchants.

Si vous avez suivi le 1), les couples gays n’ont donc aucun lien biologique avec l’enfant. Ce sont d’horribles voleurs de bébés. Même qu’en cas de pleine lune, ils se transforment en chauve souris et viennent leur sucer le sang. Ou alors ils les violent dans un cercueil, au choix.

Si c’est un couple bien comme il faut (hétéro), alors c’est qu’ils sont égoïstes à ne pas vouloir faire le bonheur de ces centaines de milliers d’enfants adoptables en France ou ailleurs. Genre sont trop narcissiques pour faire leur BA et attendre quelques mois de pouvoir œuvrer humanitairement parlant.

Ou encore ils veulent bien adopter (très vite vu que c’est facile) mais il leur faut du sang frais aussi. Ils crachent sur les mômes de plus de 2 mois, les salauds. Et « moi qui ai eu 4 enfants sans aucun problème il y a 20 ans, je trouve ça lamentable de refuser de fournir sa ration de riz à un enfant qui ne serait pas encore fumant de l’utérus de sa mère biologique ».

L’adoption, c’est la nouvelle oeuvre humanitaire à la mode. Si t’as pas envie de cliquer pour adopter un enfant dans la seconde, c’est juste que tu penses qu’à ton nombril et que t’es une connasse qui en veut un bien frais.

Et dernier truc à la mode: je ne veux pas abîmer ma jolie anatomie de bombasse. Genre je désire grave un enfant mais c’est tellement trop dur d’imaginer qu’un jour mon corps changera que je préfère être piquée et ponctionnée après avoir été bien ramonée à fond, pour qu’une autre puisse sentir mon bébé en elle. Et c’est cool parce que de cette façon j’aurai jamais 80 ans et je serai jamais une vieille dame incontinente qui a les tétons qui disent bonjour à ses orteils.

5) D’accord, il y a quand même des couples qui bravent la loi pour avoir acheter un enfant, mais alors on devrait utiliser ces gamins pour faire un exemple.

Genre on pourrait les traiter comme ces « bâtards » de l’ancien temps. (Winter is coming) et les rejeter comme des merdes en leur faisant savoir qu’ils seront toujours de vulgaires ordures aux yeux de la société. Comme ça les parents qui auront fauté se sentiront cons et ça n’existera plus. 😀

Tant pis pour les petits, hein. Dommages collatéraux. On s’en fout que leurs parents biologiques soient français, les gosses ils seront rien et ça sera bien fait pour eux, na. Et d’abord est ce qu’il reste de la kronembourg parce que j’ai soif?

En conclusion, retenez ceci: la GPA n’a rien à voir avec l’ultime solution pour des couples désespérés, c’est rien qu’un truc de riche qui n’a pas envie de se prendre la tête.

Alors faites comme moi: dites non à la GPA et tant qu’à faire à la PMA! Et arrêtez de réfléchir bordel, c’est dans la tête tout ça (et partez en vacances) (et mangez des tomates).

Publicités

70 commentaires

              1. Oui et en plus au lieu d’y claquer tout ton fric tu en gagnes !!
                Plus sérieusement j’ai des amis qui ont eu un petit miracle il y a qq mois, FIV avec hyperstim, saignements en début de grossesse, placenta calcifié, utérus trop petit, croissance de bébé anormale. La totale c’est pourquoi je l’appelle petit miracle. Elle n’aura pas le droit à une 2ème grossesse, utérus trop petit elle vivrait les mêmes pbms à nouveau. Aujourd’hui ils l’acceptent mais si demain ils avaient envie d’un autre, eux qui sont des parents si géniaux ? C’est pour des personnes comme ça que moi qui ai vécu une grossesse super, accouchement aussi, je serai prête à porter.

                J'aime

  1. Très bien résumé, comme toujours, un bonheur à lire! La GPA, c’est comme tout, il faut pas en abuser.
    Limite quand même la comparaison d’un bébé avec une liasse de billets même si c’est vrai que pour certains, l’importance n’est pas donné à celui qu’on croit..

    J'aime

  2. Je ne suis pas sûre que les détracteurs de la GPA comprennent le second degré, mais moi j’ai bcp aimé ton article ! Par contre, la GPA en Inde me fait un peu peur, je ne suis pas une spécialiste, mais il me semble que c’est mieux encadré aux USA et au Canada… C’est là-bas que j’irais si on devait en passer par là, même si c’est bcp plus cher. Des bises La chouette !

    J'aime

  3. Je dois avouer qu’en lisant le titre, je me suis demandée les arguments que tu allais avancer. Et là, franchement, je crois qu’ils sont imparables !! Et tu as fini de me convaincre: je dis NON à la Gestion Pour Autrui et NON à la PMA, cette médecine de confort qui va contre nature !!

    J'aime

      1. Non à l’eugénisme !! Bientôt, c’est bien simple, on va pouvoir choisir le sexe du bébé et la couleur de ses cheveux !! Non mais dans quel monde vivons-nous?? Ces gens-là, c’est bien simple: c’est le MAL !!

        J'aime

          1. Et même que moi je dis que tant pis pour les maris ou femmes endeuillés !! On a qu’à leur retirer leur enfant !! Parce qu’il faut le crier haut et fort, mais un enfant c’est un papa ET une maman !!!

            J'aime

  4. J’avoue qu’en lisant le titre et les premières lignes j’ai ouvert de grands yeux (les miens) et j’ai eu peur. L’accroche est hyper bien trouvée parce qu’on est obligé de lire du coup. Merci d’avoir pris le temps d’écrire ça.
    Je ne sais pas, effectivement, si ça fera prendre conscience à cette frange de gens normaux et bien-pensants (hétéros, mariés, croyants, fertiles et PMAphobes) que la GPA n’est jamais une solution de facilité et que si on le pouvait on préfèrerait toutes avoir nos enfants simplement comme tout le monde en BIPant et poussant très fort quelques mois plus tard. Oui il y a et y aura toujours des abus avec la GPA et j’en suis dégoutée, voilà pourquoi il faut la légaliser et l’encadrer.
    Mes soeurs ont toutes les deux proposé de porter mon enfant avant de savoir que le pb d’infertilité n’était pas de mon côté, elles sont du genre « bitches C1 » et ont des grossesses de rêve (ouuuuh jetons-leur des pierres !), je mets ma main au feu qu’elles l’auraient fait. Pour moi. Je suis encore émue de me souvenir avec quelle sincérité elles me l’ont dit (« J’adore être enceinte mais un autre mouflet, non merci ! » – Ma grande soeur). Et je suis sûre qu’elles sont nombreuses à être prêtes à le faire pour une soeur, une cousine, une amie chère… (Pas moi je vous le dis tout de suite ! Avec mes débuts de grossesses de m***…) Si seulement on arrêtait de regarder le monde par la toute petite lorgnette on verrait qu’il existe des schémas de vies guidés par l’amour et la solidarité qui fonctionnent alors évidemment il n’y a pas toujours un papa et une maman, tu parles d’un problème… D’ailleurs il est où le problème pour un enfant d’avoir été porté par sa tante ou par une gentille « fée » du moment qu’il reçoit de l’amour de ses parents (et un smartphone à Noël) ?
    Bref, corps coeur et âme, je défendrai toujours cette jolie solution bis qu’est la GPA. (Amen)

    (ps : je réponds très vite à ta question chez moi, j’ai juste été un peu pas au top ces derniers temps)

    J'aime

    1. Je crois justement que les gens ont bien plus de mal avec l’idée que certaines fassent ça pour des gens qu’elles ne connaissent pas. Genre plan de carrière, quoi.
      Pour les auteurs des commentaires qui ont motivés cet article, je n’ai pas d’espoir vu qu’ils ne viendront jamais lire un blog traitant de la PMA (Vade retro!!!!)

      J'aime

  5. On peut être à fond pour la PMA et contre la GPA. Pour ma part, je pense que les risques encourus par la mère porteuse sont trop importants (risques physiques et psychologiques).

    Porter un enfant 9 mois pour ne plus jamais le revoir après l’accouchement, même si on est 100% ok au départ, on ne peut pas prévoir comment on va le vivre. La mère porteuse peut très bien être tout à fait sereine avec sa décision au départ, et être totalement incapable de se séparer l’enfant 9 mois plus tard. qu’est ce qu’on fait dans ce cas là? on le lui arrache et on prie pour qu’elle ne se tire pas une balle quelque jours après? pour qu’elle ne finisse pas en dépression profonde?
    En effet, comme vous le précisez vous même, la mère porteuse n’a aucun droit sur l’enfant, et je trouve la comparaison avec le détournement de fonds très douteuse… je doute qu’un comptable ressente la mêle chose quand il remet des fonds qu’une femme qui doit dire adieu à l’enfants qu’elle a porté 9 mois…

    Non, c’est trop risqué, même dans des conditions idéales, sur la base d’un acte gratuit (hors frais médicaux) et désintéressé. Bien sûr que dans de nombreux cas cela se passe bien, mais cela ne veut pas dire que certaines femmes ne vivent pas des drames atroces suite à cela.

    J’aime bien cet article car il démonte des préjugés stupides sur ce qu’est la GPA, mais même en sortant de ces idées reçues grotesques, on peut rester contre la GPA (et être pour le don de gamètes, la greffe d’utérus et la PMA…)

    Bises et merci pour ces articles et ces débats très intéressants,

    Nath

    J'aime

    1. Bien sûr qu’on n’est pas obligés d’être pour la GPA! Tout comme on peux trouver ça très bien pour les autres mais pas pour soit.
      On ne peut jamais dire jamais mais je ne pense pas que j’aurais pu faire appel à une mère porteuse, exactement pour les raisons que tu évoques.
      (Pour le détournement de fond, c’était volontairement douteux 😀 )

      J'aime

  6. Rhô, je suis vilaine, j’ai rigolé tout le long de l’article, entre les énoncés et les exemples, le post est top !! Mais enfin, c’est évident, la gpa, inventée rien que pour faire parler, parce qu’au fond, on sait bien que tout le monde sait faire des bébés en claquant des doigts ^^ Moi, il paraît que je claque mal, mais je m’entraîne encore 😉 Gros bisous

    J'aime

      1. Tu vas rire ! Mon chef m’a balancé une phrase dans le genre y a 2 ans, comme quoi la pma c’est égoïste y a déjà trop de monde sur notre planète, et ça creuse le trou de la sécurité sociale 😧
        Du coup je recherche activement un sdf ou autre bon plan pour ma conscience parce que si le chef dit que la pma c’est mal …
        Mdr ! Quel c**

        J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s