Difficile coming out

.

J’essaie, vraiment j’essaie de lever le tabou sur l’infertilité. A mon échelle, du moins.

Je suis par contre un peu limitée par le fait que Pouêt ne souhaite, lui, pas le hurler sur tous les toits avec un gigaphone 2700 watts. Et en même temps, je me montre assez hypocrite vu que, à part ma petite sœur (et donc mon beau-frère, ne soyons pas naïfs) et mon frère (père d’une charmante petite fille FIV), je me clouerais des trombones dans les yeux plutôt que de le raconter à ma famille.

Mais quand même, auprès des amis, des gens de passage, de la dame de la sécu, du chauffagiste qui vient en dépannage, j’aimerais bien pouvoir me défouler.

.

Tiens, d’ailleurs en écrivant ça, je me souviens d’une scène qui contredit ce que j’avance. Ce devait être vers la fin de l’année, nous étions avec ma soeur et mon beau-frère (qui s’entend tellement bien avec Pouêt que ma frangine et moi on les appelle « les amoureuses »), et je ne sais plus sur quoi la conversation a dérivé mais ça parlait de « mettre en cloque ». Mon cher et tendre a alors lâché un « mais enfin, moi, je ne peux pas de toutes façons ». Accueilli par des sourires sobres et convenus bien que bienveillants.

Ce qui prouve bien deux choses:

1) Si! Mon mari est capable d’évoquer devant autrui notre infertilité.

2) Oui, c’est officiel, ma sœur raconte tout à son mari.

.

Alors, pour diffuser la bonne parole, je me rabats un peu sur le boulot. Ce qui n’est pas forcement l’idée du siècle, faut bien le reconnaître. Deux collègues + Patron qui savent qu’il est question de FIV. Une autre qui n’a eu qu’un enfant (et pas par choix) sur le tard, et à qui j’ai fait comprendre à demi mot qu’on était dans le même merdier. Une dernière qui a très certainement compris aussi mais qui a dû gagner une médaille aux jeux olympiques de la discrétion…

Et tout à l’heure, une gonzesse d’un autre service avec qui je partageais un café. Elle a une petite fille et est séparée de son conjoint, je lui demande des nouvelles alors elle m’en demande aussi, et de fil en aiguille, j’ai droit à ze question: « tu as envie d’avoir d’autres enfants? ».

Je ne sens pas la conversation pmesque, alors j’élude. Et grand bien m’en a pris, vu qu’elle a découvert, stupéfaite, que je n’étais absolument pas célibataire.

Voyez, je peux pas être célibataire vu que des bruits courent à mon sujet. Ou courraient, mais c’est pareil. Je me tape la moitié de la Terre à en croire la rumeur. Y’a ce type, là, qui passe de temps en temps dans le service; il est mignon mais à mes yeux il est à peu près aussi affriolant que Bart Simpson sur son skate: je couche avec, dit la rumeur.

Et puis y’a Laurent, qui bossait avec nous il y a deux ans, et avec qui je me tapais de bonnes barres de rire (oui, j’ai dit DE RIRE!). Vu qu’on discutait bien, on jouait à la bête à deux dos évidemment! Je couchais avec, disait la rumeur Sauf que Laurent est gay et que je devais lui faire autant envie qu’une crotte de chat sur un paillasson.

.

Tout ça pour vous dire qu’en 10 minutes de conversation, j’ai compris qu’il fallait que je mesure mes révélations fivesque… les effets de groupe au niveau fantasmes, c’est absolument incontrôlable.

Ça serait un peu comme donner d’un seul coup 1 kilo d’héroïne à des camés. Ça serait dommage de provoquer une overdose collective.

Publicités

57 commentaires

  1. Ouai mais le taf c’est différent. Je n’en ai jamais parlé au taf (ou alors aux collègues fidèles devenus des amis) mais sinon tout le monde autour de moi est au courant et j’en parle assez aisément voire fièrement je l’avoue. Mes enfants sont issus d’un don, d’un des plus beaux gestes humains qui soit et j’en suis hyper fière et j’ai hâte de leur dire.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah j’en étais sûre! je savais qu’on pouvais se fier au proverbe populaire comme quoi les infirmières c’est que des chaudasses (paraîtrait même qu’elles sont à poils sous leur blouse!!!).

    J'aime

  3. Mais quelle ambiance… ! Bon, ici j’ai fait l’erreur de le dire à des collègues en qui j’avais confiance… et qui ont tout cafté… Voila voila… Maintenant qu’ils savent tous par contre, le premier qui dit une connerie, il a affaire à moi… Des bises

    J'aime

      1. Oh ben à ce niveau là, je ne leur ai même pas demandées… Ca n’en vaut pas la peine… Par contre, elle est passée à la case oubliette celle qui a balancé (et qui est tombée enceinte en C1 par la suite bien entendu… et qui selon son père médecin dit que la PMA ca marche toujours, ah bah forcément.. les patients pour qui ça marche pas, ils changent de boutique plutot que de se taper ce discours si faux et irréel). Bref, notre relation ne se résume plus qu’aux échanges pro, et picétout. Je suis une vrai chiante quand je veux 😉
        Des bises

        J'aime

  4. Coquine va…
    Moi j’ai encore honte de mon statut, c’est bête, mais personne ne sait, j’ose pas et j’ai pas envie de lire la pitié dans leurs yeux alors que pour eux avoir un gosse semble tellement simple…

    J'aime

  5. Oula ça a l’air grave par chez toi, ils s’ennuient pas les collègues de boulot !! Ici la PMA je l’étale en long en large et en travers (ceci dit je suis un peu lasse au bout d’un certain nombre de lieu de stage, là où je suis ils ne le savent pas encore lol!)

    J'aime

      1. Bah j’attends qu’on me pose la question. Pour le moment y’en a pas un qui s’est lâché à me demander si on prévoyais de faire des enfants (pourtant j’ai dit qu’on se mariait)

        J'aime

          1. Bah voui, d’ailleurs en fait si jusqu’à maintenant on est passé en PMA c’est juste parce qu’on voulait pas coucher avant le mariage (mais on voulait un môme quand même… le beurre la crémière tout ça tout ça)

            Aimé par 1 personne

  6. Ben dis donc j’espère que tes collègues sont moins moches que les miens sinon on va vraiment finir par te traiter de fille facile comme ta cousine Natasha !!
    Plus sérieusement, je suis comme toi et il y a que mes parents qui savent notre infertilité (je suis même pire que toi en fait !) par contre je me suis surprise facilement il y a peu à dire à un nouveau collègue comme ça dans la conversation que ma fille « avait pas voulu arriver plus tôt ».

    J'aime

  7. Sympa d’apprendre comme ça les rumeurs qui circulent sur toi… Peut-être que t’es juste trop jolie et qu’il y’a de la jalousie. Enfin sinon pour revenir au coming out, le dire oui mais aux bonnes personnes, reste à savoir lesquelles.

    J'aime

  8. Ah la rumeur… J’ai toujours eu plus facilement des affinités avec les hommes, j’aime leur franchise et leur humour. En revanche rien de sexuel, mais évidemment Ca alimente les cancans et Ca console les cons (pas drôles). Je ne parle pas Pma : famille amis collègues nada. Ou tres tres peu. Ça pique parfois mais bon…
    Je me contredis un peu car une collègue enjouée m’a sorti a midi quand elle m’a vu avec une grosse barquette de fraise (boreal je kiffe le printemps) : « ah ah serais tu enceinte? « Mon sang n’a fait qu’un tour et j’ai répondu sèchement : « impossible. » Et merde 😓😅😂

    J'aime

  9. Rho alors comme ça t’as le feu au c… ?!! Vive les rumeurs…
    Pas facile d’en parler… Pas mal de mes amis proches étaient au courant , et maintenant qu’une grossesse est en cours je trouve ça beaucoup plus facile d’aborder le sujet naturellement…
    Bisous Natacha 😉

    J'aime

  10. Et donc t’es une bombe atomique qui fait tomber tous les mecs de passage? T’as essayé les bars? Une petite voix toute douce (ou pas) m’a dit que ça pouvait fonctionner… 😉
    Blague à part, c’est quand même complètement fou ces rumeurs. Les gens ne doutent de rien… (Ni de leur connerie, ni de la réalité…)
    Bisous chouette Chouette

    J'aime

  11. Ca sent les rumeurs lancées par des gens frustrés et aigris par tant de beauté !! Ben ouais, la Chouette, va falloir assumer ton côté bombesque ma cocotte !! Tu peux te taper tout ce qui bouge, du petit Simpson au gay: personne ne recule devant ton sex appeal.

    J'aime

Fais moi rire (ou console moi):

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s